Régions Est Actu Est
 

Commune de Guelma

Le projet de marché aux fruits et légumes est-il fictif ?

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.01.17 | 10h00 Réagissez

Décidément on aura tout vu et tout entendu dans la ville de Guelma.

L’annonce d’un projet de réalisation d’un marché de fruits et légumes sur le très populaire boulevard du Volontariat, risque de ne jamais aboutir. Ce fameux projet a été présenté, en effet, lors de la dernière visite du ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, la semaine dernière, et a essuyé un niet catégorique de la part du ministre, pour qui la réalisation de marchés de fruits et légumes de proximité, ainsi que de parkings n’est plus du ressort de l’Etat, mais à la charge des concessionnaires. Mais qu’en est-il au juste ?

A priori, il s’agit d’un projet sur fonds propres de la commune, qui devait être réalisé pour un montant de 77 millions de dinars, sur une assiette foncière de quelque 2663 m², comprenant un sous-sol à usage de parking, un rez-de-chaussée surmonté de 9 étages devant abriter 284 locaux commerciaux. Une belle maquette et sans plus. «Le bureau d’études n’a jamais été payé pour ce travail», révèle une source au fait du dossier, qui a souhaité garder l’anonymat. «Ils ont posé la maquette, probablement pour obtenir une aide du ministre, mais ça s’est terminé par un couac ! En plus, la personne qui a travaillé sur cette ébauche, que Dieu ait son âme, n’est plus de ce monde».

Hier, à l’APC de Guelma, le maire s’est «débiné» en nous orientant vers son chef de cabinet qui, à son tour, n’a pas voulu s’exprimer sur le sujet. Et beaucoup aujourd’hui s’interrogent : le projet de marché aux fruits et légumes du boulevard du Volontariat est-il fictif ? Aucune délibération n’a été enregistrée...

Karim Dadci
 
Du même auteur
Les épidémiologues tirent la sonnette d’alarme à Guelma : «En milieu hospitalier, le protocole du lavage des mains n’est pas respecté»
Entretien .Djanet Zahia Hebrih Dahel. Artiste-peintre et sculpteur : «Pour pouvoir vendre, il faut se faire connaître»
Premier salon national des arts plastiques à Guelma : Le marché de l’art fait défaut, les plasticiens se meurent
Les sages-femmes en conclave à Guelma : En sous-nombre, les «donneuses de vie» appelées à faire plus d’efforts
14e colloque international sur les massacres du 8 mai 1945 à Guelma : «Les ex-empires coloniaux refoulent leur passé !»
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie