Régions Est Actu Est
 

Le service d’oncologie opérationnel à Souk Ahras

La fin du calvaire pour les cancéreux

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.04.17 | 12h00 Réagissez

 
	l Depuis deux semaines, la prise en charge des malades est assurée par des médecins spécialistes 
	et un personnel paramédical qualifié.
l Depuis deux semaines, la prise en charge des malades est assurée...

Il aura fallu des années d’attente et de déplacements aussi fatigants qu’onéreux pour que les centaines de cancéreux de la wilaya de Souk Ahras puissent enfin atténuer un tant soit peu leurs souffrances.

Le service d’oncologie est opérationnel depuis deux semaines et la prise en charge des malades y est assurée par des médecins spécialistes et un personnel paramédical qualifié. «Un gain en déplacements et en dépenses est possible grâce à cette nouvelle structure, notre lourde maladie, qui nécessite une prise en charge efficace et une préparation psychologique, ne peut tolérer les interminables pérégrinations vers et depuis les wilayas limitrophes», a fait remarquer un cancéreux de la commune de Heddada.

Un autre patient ajoutera : «Tous ces gens qui font le pied de grue depuis ce matin sont des plus vulnérables, psychologiquement parlant, et le mal qu’ils portent dans leur corps n’admet pas de propos ou de comportements démoralisants, comme nous en avons constatés dans certains hôpitaux des autres wilayas où on nous affectait.» Lors de la dernière session de l’APW, des élus locaux ont insisté sur l’importance de telles structures sanitaires à l’échelle locale, et sur leur indispensable renforcement par des médecins spécialistes.

Le docteur Loudjani, praticien privé, membre de l’Ordre des médecins et élu de ladite assemblée, n’a pas manqué de mettre en valeur la nécessité de ce service. «Le calvaire vécu par les cancéreux de Souk Ahras des décennies durant sera allégé, nous en sommes sûrs, grâce à ce service que nous espérons des plus performants. Les structures et les moyens existent, la volonté du premier responsable de l’exécutif aussi, s’agissant des moyens humains, un personnel paramédical à pied d’œuvre», a-t-il déclaré, tout en marquant un appel à l’humanisation du secteur de la santé, et ce service en particulier.

De son côté, le wali de Souk Ahras a solennellement instruit les responsables à tous les niveaux pour que tout médecin spécialiste affecté à la wilaya soit sérieusement pris en charge et logé dans les meilleures conditions.

Abderrahmane Djafri
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie