Régions Centre Tipaza
 

Élections locales : le wali de Tipasa met en garde le personnel administratif

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.10.17 | 14h50 Réagissez

Le wali de Tipasa, Ghellaï Moussa, a animé, hier jeudi, une rencontre autour de l’encadrement des élections locales prévues le 23 novembre prochain. 

Les chefs de daïra, les secrétaires généraux des daïras et des communes de la wilaya de Tipasa ont été instruits par le wali, de choisir un personnel d’encadrement compétent, pour mieux  gérer toutes les étapes de l’opération de vote. « Les lacunes ont été nombreuses dans le passé et elles ne sont plus tolérées aujourd’hui. Sachez que votre crédibilité et celle de l’Etat sont mises en jeu lors de cette double élection du 23 novembre », a déclaré le wali de Tipasa, Ghellaï Moussa. Il a souligné la nécessité de bannir les anciennes pratiques, notamment celles qui consistaient à inscrire des proches sur les listes du personnel chargé de l’encadrement des élections, afin de percevoir l’indemnité allant de 4000 DA à 6000 DA. 
 
Les procès verbaux des élections ne sont pas complétés convenablement. Il y a eu des cas où des encadreurs, qui n’ont pas accompli leurs missions, ont pu encaisser leurs indemnités, grâce aux complicités. « J’insiste sur la particularité et l’importance des élections des APC et de l’APW du 23 novembre, il n’est plus question de faire du social lors de l’élection », précise le commis de l’Etat. 
 
Le rôle du Secrétaire Général de l’APC est vital pour le bon déroulement du scrutin. Moussa Ghellaï a mis en garde le personnel administratif des daïras et des APC, en mettant l’accent sur le choix de citoyens sérieux, crédibles, corrects qui seront appelés à encadrer les bureaux de vote. Il a expliqué que les fonctionnaires des APC et des daïras doivent faire preuve de neutralité et se mettre à la disposition des électeurs, pour les orienter vers leurs bureaux de vote. 
 
Tous les moyens matériels sont déjà mobilisés, « mais je dois vous avertir qu’il faut être vigilant, car le citoyen algérien est imprévisible, par conséquent vous devez être prêt pour assurer le bon déroulement de l’élection, c’est la raison pour laquelle j’ordonne à la DRAG d’organiser trois séminaires de formation, avant la date de l’élection au profit de tout le personnel d’encadrement », conclut le wali de Tipasa.  
                                                                                                         
M’Hamed H

Mots-clés

élections locales Tipasa
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie