Régions Centre Blida
 

Blida

Le wali à l’écoute des investisseurs

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 10.09.17 | 12h00 Réagissez

A deux reprises durant la semaine dernière, et dans le but de montrer son entière disposition à la relance économique, le wali de Blida, Mostefa Layadhi, a rencontré les industriels de la région pour soulever les difficultés et les problèmes que rencontre la wilaya en matière de développement local et les obstacles qu’endurent les investisseurs pour démarrer leur projet ou relancer leur production.

Dans son intervention, le wali a donné un aperçu sur la réalité de l’investissement et l’état des lieux des zones industrielles et des zones d’activité, où il ressort que la wilaya dispose d’un tissu industriel riche et important composé de tous les secteurs d’activités, notamment l’agroalimentaire, qui constitue la première vocation industrielle de la région. Dans la wilaya de Blida, on enregistre 10 573 entreprises opérationnelles activant dans plusieurs domaines, employant  84  882 personnes. Toutefois, il reste beaucoup à faire en matière d’organisation, de cohérence, de mise à niveau et l’échange d’informations. A cet effet, le wali a instruit les responsables de l’exécutif et les élus ayant  un rapport direct avec l’investissement de prendre en charge les porteurs de projets et de les accompagner en leur facilitant les choses durant leurs démarches administratives et techniques. Aussi, il a été intransigeant envers les promoteurs porteurs de faux projets, les invitant à respecter la loi de l’investissement et à entreprendre leurs projets sérieusement, «sinon, des mesures seront prises à leur encontre, parce que la région de Blida est très convoitée par beaucoup de porteurs de projets et ceux qui ne veulent pas travailler doivent laisser la place aux autres», a menacé le wali.

Ce dernier a rassuré les investisseurs présents, en déclarant que dorénavant des décisions seront prises et des solutions seront apportées à toute doléance exprimée, mais dans le respect de  la loi. «Il y a des solutions pour chaque problème. Je suis ouvert à toute proposition pour relancer la production nationale, seulement je veux du concret», a-t-il conclu. Pour rappel, la wilaya de Blida dispose de trois zones industrielles et six zones d’activité qui sont reparties sur le territoire de la wilaya avec un ensemble  de 245 ha de superficie. Il y a lieu de signaler qu’il y a saturation du foncier en face d’une demande importante au nombre de 1 983, en attente suivant les secteurs : 1 495 en industrie, 296 en agroalimentaire, 130 pour les services  et 62 dans le secteur du tourisme.



 

Brahim B.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie