Régions Centre Blida
 

Blida : Place Toute, ou Ettout, entre la vraie histoire et la légende

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.02.17 | 12h00 Réagissez

 
	La légendaire place Ettout
La légendaire place Ettout

Que de souvenirs sur cette belle place à plusieurs récits qui occupe  le milieu de Blida et même l’axe du centre ville!

Elle est considérée comme lieu de rencontre et de repère, appelée place Toute, Ettout ou place du 1er Novembre. Une opération d’aménagement y est en cours, entrant dans le cadre des grandes opérations d’aménagement et d’embellissement entrepris avec l’argent des bénévoles. «Je tiens à rendre à Blida sa beauté d’antan», insiste  Abdelkader Bouazghui, wali de Blida.

Mais et une polémique vient de s’installer concernant le remplacement du mûrier par le palmier. De son appellation coloniale, «place Toute» suite au regroupement à l’époque de toutes les administrations, soit place de toutes les administrations. Une grande placette au milieu, un palmier clôturée par des platanes, mais comme l’incompréhension et la mal interprétation ont pris le dessus, par la force des choses elle est devenue place des Mûriers, Ettout. Et comme toujours dans l’ignorance, les élus de l’APC de 1988 ont remplacé les platanes par des mûriers, en référence au fruit, malheureusement salissant. Selon le directeur de l’environnement et  président de la commission chargée du suivi des opérations d’embellissement et d’aménagement, Blida Ourida, «assister à la médiocrité de notre patrimoine et sa fausse histoire sans réagir fait de nous un complice à part entière, alors il est temps de remettre les pendules à l’heure et de reconfigurer la vraie valeur de cette place tant contée et sublimée par des historiens.

Les travaux consistent à relooker la place et lui redonner son charme en implantant des palmiers washingtonia à la place des mûriers qui sont devenus salissants, à la porté du vandalisme des enfants et discordants avec le nouveau projet, ils seront à leur  tour  réimplantés dans d’autres places appropriées par l’Epic Espace vert. Ce patrimoine ne nous appartient pas exclusivement, il ne nous appartient qu’à moitié, l’autre moitié appartient aux générations futures».

«Les mécontents vont sûrement revenir sur leur opinion et apprécier le nouveau look de la placette une fois terminée, et peut être vont faire la chaîne pour se faire photographier à l’autoportrait numérique», avance un citoyen.   A l’occasion de son inauguration, dans un délai très court, les responsables  ont prévu un grand concert qui sera interprété par les artistes de Blida, pour incarner le véritable statut de ce précieux patrimoine très aimé par les vrais enfants de Blida et admiré par de nombreux visiteurs.

 

Brahim B.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie