Régions Centre Alger
 

Lycée Bouamama (Alger)

La «mama» bienveillante

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.06.18 | 12h00 Réagissez


En ces temps où l’attention des parents est absorbée par les derniers examens et par les résultats d’une autre année scolaire qui tire à sa fin, il n’est que juste de ne pas oublier celles et ceux qui travaillent dans l’ombre et sans répit pour que la scolarité des élèves se déroule dans les meilleures conditions afin que l’école accomplisse pleinement sa noble mission de formation des générations futures et pour que nos enfants réussissent dans leurs études, évoluent et mûrissent dans des environnements éducatifs sains et stimulants.

Quand vous posez la question aux parents des élèves du lycée Bouamama à Alger, les opinions convergent pour sortir de l’ombre une femme dont la sobriété, l’humilité et la discrétion n’ont d’égal que sa compétence, son engagement et son dévouement. Vous l’aurez compris, il s’agit de Mme Khellaf, occupant la fonction de surveillante générale dans cette importante institution éducative.

C’est une personne aux qualités exceptionnelles qui veille quotidiennement, dans chacun de ses gestes et dans chacune de ses décisions, au bien-être de ses élèves et à la réunion des meilleures conditions pour leur réussite dans leurs études. Elle prête une oreille toujours attentive à leurs doléances et encourage le contact entre leurs parents et les enseignants, comme elle favorise le dialogue entre ces mêmes élèves et leurs professeurs. La porte de son modeste bureau est grande ouverte aux uns et aux autres. Son accueil est toujours chaleureux. Elle fait face avec intelligence, calme et sérénité aux situations d’urgence, comme elle accompagne de toute sa sagesse les incontournables crises d’adolescence de nombre d’élèves.

Très pédagogue de par sa formation professionnelle et sa longue et riche expérience dans le noble métier d’enseignante, elle prodigue à profusion ses conseils aux élèves, aux enseignants comme aux parents. Elle sait aussi tirer la sonnette d’alarme en temps utile lorsque les circonstances et le parcours scolaire de l’élève le justifient, rappelant ainsi aux parents autant le rôle qui est le leur dans la réussite de la scolarité de leurs enfants que leur responsabilité dans le soutien qu’ils se doivent d’apporter à l’institution éducative dans l’accomplissement de sa mission.

A cet égard, il est important de souligner que dans ces situations, sa préoccupation première consiste toujours à rechercher et à proposer des filets de sauvetage aux enfants en difficulté scolaire.

S’il est un souhait que partagent tous les parents d’élèves, c’est certainement celui de pouvoir voir leurs propres enfants bénéficier de la même attention professionnelle que l’on retrouve, dans l’humilité, la modestie et l’effacement auprès de celle que tous reconnaissent comme la «mama» du lycée Bouamama. 

 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie