appel à projets
Régions Centre Alger
 

24 heures

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.01.17 | 10h00 Réagissez


- Bordj El Bahri : Les travaux sont à l’arrêt depuis mai 2013

Quelque 300 souscripteurs pour le logement participatif à Bordj El Bahri attendent la réalisation de leur logement depuis mars 2013. Ces citoyens sont entrés dans une longue et interminable expectative, qui plus est, ils sont locataires, pour la plupart d’entre eux. Le projet de réalisation de ces logements est implanté au lotissement Ben Djaïda, à une encablure seulement du chef- lieu de la commune. Sur place, à peine peut-on distinguer quelques tiges de rond à béton qui émergent d’excavations éparses. Les travaux sont bel et bien a l’arrêt.

«Cela fait 20 ans que nous attendons notre logement sans voir le bout du tunnel», déplore un souscripteur. Après avoir effectué le premier paiement, qui est de l’ordre de 84 millions de centimes, la plupart des souscripteurs se sont acquittés également de la deuxième tranche, soit 56 millions de centimes.

Nombreux sont les souscripteurs qui ont obtenu l’accord de la CNL pour l’octroi des 70 millions de centimes de prêt. Entre-temps, les travaux n’ont pas avancé d’un iota. Les souscripteurs ont rempli toutes les conditions, ce qui les conforte dans leur position de bénéficiaires. «Nous nous sommes acquittés des deux tranches de paiement et certains d’entre nous ont bénéficié du prêt accordé par la CNL. Qu’attendent les responsables de Batigec pour relancer les travaux ?» fulminent-ils.

- Intempéries  : Route inondée à Harraga

Les dernières pluies qui se sont abattues sur la capitale ont provoqué des inondations sur les routes, notamment dans la localité de Harraga, à l’est de la capitale, où la route principale a été complètement inondée. Les voitures venant de Qahouet Chergui, pour rejoindre l’autoroute de l’Est, ont eu d’énormes difficultés à franchir la gigantesque mare d’eau.

Certains automobilistes ont carrément rebroussé chemin, préférant faire le tour du lotissement qui longe la route. «Ces inondations sont récurrentes. Ce n’est pas la première fois que la route est coupée à la circulation. Espérons que cette fois-ci le problème sera réglé définitivement», souhaite un automobiliste.
 

 
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

El Watan Etudiant

Indépendance Algérie

 

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie