Régions Centre Alger
 

Formation professionnelle

14 000 nouveaux postes pédagogiques pour la session de février

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.02.18 | 12h00 Réagissez

 
	Les  stagiaires de la 2e session à partir du 25 février seront encadrés par plus de 670 enseignants spécialisés
Les  stagiaires de la 2e session à partir du 25...

Plus de 14 000 nouveaux postes pédagogiques sont prévus dans la wilaya d’Alger au titre de la rentrée professionnelle pour la session de février 2018, a affirmé dimanche le directeur de la formation professionnelle, Ahmed Zegnoune.

«Les stagiaires de la 2e session rejoindront le 25 février les 67 établissements de formation professionnelle, où ils seront encadrés par plus de 670 enseignants spécialisés», a déclaré à l’APS M. Zegnoune, qui a fait part de l’introduction de 12 nouvelles spécialités «pour être au diapason des besoins du marché de travail».

Ces postes de formation, sanctionnés par des diplômes, se composent de 9734 en apprentissage, soit 70% de la totalité des offres proposées, 3150 en formation résidentielle et 300 en cours du soir, dont 180 techniciens supérieurs, a-t-il ajouté, précisant que 320 postes de formation sont réservés aux détenus dans les établissements pénitentiaires en vue de leur réinsertion dans le monde du travail. M. Zegnoune a fait savoir que cette session verra l’introduction de 12 nouvelles spécialités, à l’instar de la gestion et le recyclage des déchets, la préparation de boissons et conserves et la boucherie, outre l’aviculture, la sculpture sur marbre, ainsi que l’agriculture des plantes médicinales et aromatiques et les épices, indiquant que ces nouvelles spécialités sont à même de permettre aux diplômés l’ouverture de petites et moyennes entreprise (PME) dans le cadre des programmes d’accompagnement et de soutien des jeunes porteurs de projets.

Les nouvelles spécialités, dont l’ouverture intervient en réponse à la demande exprimée par les jeunes, s’inscrivent dans le cadre du programme de réforme du secteur visant à adapter la formation au marché du travail et aux spécificités locales, notamment avec l’accroissement des projets et investissements dans les différents secteurs, comme les travaux publics, l’hôtellerie, le tourisme et le bâtiment, a indiqué le même responsable.

Pour garantir aux stagiaires des postes d’emploi à la fin de leur formation, la wilaya d’Alger a signé des conventions avec près de 300 entreprises industrielles et de services pour le déroulement des stages pratiques, a-t-il ajouté.
Par ailleurs, le directeur de la formation professionnelle de la wilaya d’Alger a rappelé que les inscriptions pour la 2e session ont débuté le 7 janvier et se poursuivront jusqu’au 17 février, précisant que les inscriptions sont ouvertes aux garçons et aux filles de tous les niveaux et dans différents modes de formation.

La phase de sélection et d’orientation, a-t-il dit, aura lieu juste après les inscriptions, soit à compter du 18 février et pendant deux jours au niveau des établissements de formation.

Le secteur compte dans la wilaya d’Alger 48 centres de formation professionnelle, 11 instituts spécialisés et 9 annexes assurant la formation de plus de 50 000 stagiaires dans divers niveaux et spécialités, a-t-il poursuivi.

La wilaya d’Alger avait approuvé une nouvelle carte pédagogique de formation professionnelle pour l’horizon 2025, comprenant une nomenclature de 432 spécialités réparties sur 22 branches et visant à investir davantage dans la ressource humaine pour créer une main-d’œuvre qualifiée correspondant aux spécialités requises par le marché du travail pour le développement de l’économie nationale.
Plus de 370 spécialités dans divers domaines (télécommunications, hôtellerie, tourisme, environnement, techniques modernes de communication, numérique, construction, travaux publics) sont proposées pour cette session.

La formation sera sanctionnée par un diplôme d’Etat. 80 autres spécialités pour la formation qualifiante sont également proposées et seront sanctionnées par un certificat d’aptitude professionnelle, a indiqué un communiqué du ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels. Ces offres s’adressent aux jeunes et aux différentes catégories sociales et professionnelles désirant bénéficier d’une formation pour intégrer la vie professionnelle et créer leurs propres projets, précise le communiqué.


 

APS
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...