Régions Centre Actu Centre
 

Médéa : Cérémonie de distribution de 835 logements

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 07.01.18 | 12h00 Réagissez

La maison de la culture Hassan El Hassani de la ville de Médéa a été le théâtre jeudi matin d’une grandiose cérémonie de distribution des clés de 835 logements flambant neuf présidée par le wali, le P/APW et les autorités locales.

Une joie indescriptible était visible sur tous les visages des bénéficiaires présents qui étaient réunis dans la grande salle de spectacles pleine à craquer où les youyous des femmes ne cessaient de résonner de partout. Ils s’impatientaient le cœur battant attendant chacun son tour après tant d’années passées dans l’enfer d’une vie misérable dans les bidonvilles. C’est la délivrance pour ainsi dire, et c’est une autre vie qui va commencer pour ces heureux citoyens, surtout en cette période hivernale.

Un rêve cher qui se réalise en quittant ces baraques précaires érigées avec des résidus de matériaux de construction de toutes sortes pour de nouveaux appartements confortables flambant neuf équipés de toutes les commodités : électricité, gaz naturel et eau courante. A l’extérieur leurs progénitures pourront aussi profiter des espaces verts et des aires de jeux réalisés à leur intention pour jouer et se divertir au sein d’un environnement sécurisé et sain, loin du danger d’autrefois des maladies transmissibles dues à l’accumulation des immondices et des mammifères rongeurs qui partageaient souvent leur literie.

L’école est tout juste à côté. Fini pour eux le calvaire! Les écoliers ne seront plus obligés de traverser de longs chemins boueux avant d’arriver trempés jusqu’aux os en classe. Selon le chef de l’exécutif de wilaya Mohamed Bouchema, 2018 sera l’année de l’attribution de milliers de logements toutes formules confondues.

D’ici le début du mois prochain on s’apprête déjà, dit-on, à préparer la remise des clés à 362 bénéficiaires résidant au chef-lieu de wilaya et plus de 370 autres au niveau de la ville de Beni Slimane où les logements ont connu un certain retard en raison d’une révision de la première liste provoquée par des citoyens contestataires de cette localité.

Cette opération a permis, selon notre interlocuteur, de dévoiler et de retirer plus de 170 bénéficiaires qui n’ouvraient pas droit. L’enquête menée a révélé en effet que ces personnes étaient dans une situation aisée et propriétaires de plusieurs logements ailleurs. D’autres sont titulaires de registres du commerce alors que certains activent même dans l’import-export, venant ainsi bousculer de pauvres familles vivant dans la précarité.

Ceci évidemment n’a été possible qu’avec la complicité de certains responsables véreux qui en veulent toujours plus et qui se croient tout permis et intouchables, tout en se conduisant en paternalistes devant la naïveté des habitants de ces paisibles villages ruraux.

 

A.Teta
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...