Régions Centre Actu Centre
 

Le ministre de l’habitat et de l’urbanisme à M’sila

«Lutter contre l’anarchie urbanistique»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 07.09.17 | 12h00 Réagissez


Pour sa première sortie depuis sa nomination à la tête du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, M. Temmar a mis en relief, lors de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de M’sila (mardi 5 septembre), sa nouvelle vision de son secteur, en déclarant d’emblée que «cette sortie est venue à point nommé pour relancer un secteur vital qui n’en finit pas de faire du surplace à travers les lourdeurs administratives dans l’octroi de crédits et des formules en matière d’habitat de plus en plus contraignantes, qui, par inertie, ont porté atteinte au volet urbanistique de nos villes, et qu’il est urgent de s’y mettre pour les réhabiliter».

Et de préciser que cette nouvelle vision se base désormais sur la responsabilisation des différents intervenants autour de l’acte de construire : architectes, ingénieurs en génie civil, experts géomètres, qui doivent agir en synergie pour plus de consistance du volet création, notamment à travers la réintroduction des concours d’architecture, sur fond de concertation avec le comité de la ville représenté par des associations de citoyens. Et d’ajouter : «Un effort substantiel devra être consenti pour l’élaboration aussi précise que possible du prix du mètre carré bâti et faire une économie d’échelle tant recherchée en ces temps d’austérité.»

Par ailleurs, le ministre de l’Habitat, dans sa volonté de régler le problème crucial qui se pose au citoyen, celui de l’acte de propriété qui, sans conteste, demeure problématique et constitue pour l’acquéreur de logement ou du lot de terrain un palier déterminant pour la constitution de son patrimoine, a insisté pour que ledit acte de propriété soit délivré dans une cérémonie identique à celle de la remise des clés d’un logement. Au terme de sa visite, M. Temmar a procédé au lancement de la construction de 1000 logements à M’sila en instruisant les responsables de l’AADL à rouvrir le siège de AADL au chef-lieu de wilaya, qui a été installé à Bou Saâda pour des raisons inconnues et permettre ainsi aux souscripteurs et aux 1000 familles d’éviter les déplacements incongrus.

 

Ghellab Smail
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...