Pages hebdo Santé
 

Modèles d’application conçus par de jeunes Algériens

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 28.05.17 | 12h00 Réagissez

 
	Des étudiants en médecine algériens derrière l’application Dawini
Des étudiants en médecine algériens derrière...

Persuadés par l’idée que les moyens de progrès en santé passent par la révolution numérique et qu’ils sont aujourd’hui accessibles, trois étudiants algériens en médecine (Rafik, Imad et Walid), présents à ce forum, se sont lancés dans cette aventure de la digitalisation pour offrir un meilleur accès aux soins aux patients algériens à travers leur application Dawini lancée en novembre 2015, qui consiste en la prise de rendez-vous chez le médecin le plus proche.

La version complète sera lancée le 1er juillet prochain, ont-ils annoncé. Désormais, ont-il expliqué, 3000 médecins ont déjà adhéré à l’application, dont des médecins généralistes, des chirurgiens-dentistes, des psychologues et des laboratoires d’analyses. «La prise de rendez-vous est gratuite et le patient a le choix de prendre rendez-vous pour aller chez le médecin qui lui convient», explique Rafik Feddag.

Et de signaler que l’application s’étend sur d’autres fonctionnalités, où des logiciels seront introduits, notamment pour l’organisation des rendez-vous sur un support digital, tels que la tablette (agenda connecté), le module d’aide à la consultation avec le partage de dossiers médicaux entre professionnels, le module de prescription capable de détecter d’éventuelles interactions médicamenteuses, enfin une plate-forme d’échange et de partage d’avis médicaux, de quoi faciliter la vie aux patients et aux professionnels de santé. «La solution peut recueillir des données statistiques à grande échelle.

Ce qui peut constituer une big data et pourrait servir à réaliser des études épidémiologiques», précise Rafik Feddag. L’interprétation de l’imagerie médicale s’offre également une solution innovante initiée par la star-up One Santé, de jeunes Algériens spécialisés dans le développement de la télé-santé, à Bordj Bou Arréridj. La solution a été déjà distinguée au forum de Bahreïn, ont-ils signalé. Cette application, explique Abdelssamet Rouabah, directeur général de One Santé, est un projet pilote lancé à Bordj Bou Arréridj, à laquelle adhèrent déjà une trentaine de cabinets médicaux.

«Cette solution offre l’opportunité de connecter les radiologues et les prescripteurs entre eux afin d’aider à établir un meilleur diagnostic et faciliter la prise de décision aux médecins traitants. Comme elle offre aussi une plate-forme aux radiologues professionnels et experts à assister d’autres radiologues, une sorte de formation continue», a-t-il indiqué, en précisant que cela peut également ouvrir des opportunités aux radiologues maghrébins pour se connecter avec d’autres Maghrébins étrangers. Stilioo, conçue en Algérie pour l’évaluation et l’appréciation par le consommateur  des opérateurs de la téléphonie mobile, a également pris part à cette rencontre.

Pour ce qui est des jeunes Tunisiens où le e-santé semble avoir une place importante, diverses applications ont été présentées. En termes de santé, l’application Katomi a retenu l’attention par son caractère inscrit dans le dépistage et la prévention dans le cancer de la peau. Il s’agit donc d’une solution intelligente capable de détecter la nature des lésions sur la base des photos prises par les dermatologues. «Les photos sont traitées par un algorithme et les résultats sont instantanés avec une précision avoisinant les 70%.

Ce qui évite de faire des prélèvements et des analyses de laboratoire», explique fièrement Chiraz Hamraouni, avant de rappeler que cette application a fait objet d’une publication aux Etats-Unis. Par ailleurs, d’autres applications, liées aux jeux vidéo à but ludique, éducatif, ont été présentées, à l’image de l’expérience finlandaise spécialisée dans l’éducation (Fun Academy), ABC international (Afrique du Sud), Totohealh, Tommi (Kenya) pour les enfants atteints de cancer, Matibabu du Gana, qui diagnostique la malaria (paludisme) sélectionnée comme la meilleure solution lors de cette rencontre. 
 

Djamila Kourta
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...