Pages hebdo Santé
 

Le médicament générique contre l’hépatite C fabriqué en Algérie préqualifié par l’OMS

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.01.18 | 12h00 Réagissez

Les antiviraux à action directe (AAD) permettent de guérir complètement de l’hépatite C en 3 mois.

Pourtant, en 2015, seulement 7% des 71 millions de personnes ayant une hépatite C chronique ont eu accès au traitement. L’OMS travaille à rendre ces antiviraux financièrement abordables et accessibles à tous ceux qui en ont besoin. Dans certains pays, il y a eu une baisse spectaculaire des prix (principalement dans certains pays à revenu faible ou intermédiaire et à forte charge de morbidité), facilitée par l’introduction des versions génériques de ces médicaments.

La liste des AAD disponibles dans les pays pour traiter l’hépatite C augmente. L’OMS vient de préqualifier la première version générique d’un de ces médicaments : le Sofosbuvir. Le prix moyen du traitement de trois mois requis avec ce médicament se situe entre 260 et 280 dollars, une petite fraction de ce qu’il était avec la version originale lorsqu’elle a été mise sur le marché en 2013. La préqualification par l’OMS garantit la qualité, l’innocuité et l’efficacité d’un produit et signifie qu’on peut désormais se le procurer par l’intermédiaire des organismes de financement des Nations unies, comme Unitaid, qui inclut désormais dans son portefeuille les personnes vivant avec le
VIH et qui sont porteuses de l’hépatite C.

Djamila Kourta
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie