Pages hebdo Santé
 

Salon mondial du tourisme à Berlin

Le médical, un marché qui monte

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.03.17 | 12h00 Réagissez

De plus en plus de personnes n’hésitent pas à prendre l’avion pour aller dans un autre pays se faire opérer ou faire des examens, nourrissant un tourisme médical en plein essor, ont montré des spécialistes du secteur au Salon ITB de Berlin.

Pour la première fois, ce Salon mondial du tourisme réserve une partie de ses vastes allées à ce secteur touristique émergent. Et pour cause: les chiffres sont alléchants. Le secteur du tourisme médical, pesant déjà plusieurs milliards de dollars, devrait augmenter  de 25%  par an sur la prochaine décennie, selon une étude récente de Visa et Oxford Economics. «La demande augmente en partie à cause du vieillissement de la population, mais aussi à cause d’une classe moyenne croissante dans le monde entier, qui est, par internet, informée qu’il y a des traitements ailleurs pour eux», explique Julie Munro, présidente de la Medical Travel Quality Alliance (MTQUA), qui établit un classement des dix meilleurs hôpitaux pour voyageurs. Le tourisme médical est loin d’être la chasse gardée de quelques pays ou de se limiter à des habitants de pays riches allant dans des pays moins chers.

Etats-Unis, Turquie, Thaïlande, Singapour, mais aussi Espagne ou Allemagne, sa carte montre des flux dans toutes les directions pour échapper à de longues listes d’attente, accéder à des soins non proposés dans son pays ou trop onéreux. «Le tourisme médical est vraiment mondial.  Beaucoup d’Allemands vont, par exemple, en Pologne ou en Croatie recevoir des soins dentaires moins chers, mais il y a aussi beaucoup de Russes et d’habitants de la péninsule Arabique venant en Allemagne, car il y a des hôpitaux de qualité et des soins qu’ils n’ont pas dans leurs pays respectifs», illustre Thomas Bömkes, directeur  de l’agence de marketing Diversity Tourism, partenaire de l’ITB. Le réseau de cliniques ophtalmologiques Worldeye (Dünyagöz), présent d’abord en Turquie, mais aussi en Allemagne et bientôt aux Pays-Bas, affirme accueillir chaque année 50 000 patients étrangers de 107 pays. «Nous travaillons avec des agences de voyages et nous offrons des packages complets, indique Jacco Vroegop, directeur des cliniques d’Amsterdam et Francfort. Soins dentaires, chirurgie esthétique, médecine de la reproduction, traitements cancéreux ou cardiaques, rééducation, mais aussi examens préventifs, l’offre du tourisme médical est variée.

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie