Pages hebdo Santé
 

Solidarité Franco-Algérienne

L’APFA ou la belle facette des Algériens de l’autre rive…

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.03.17 | 12h00 Réagissez

N’ayant pas rompu le cordon ombilical avec la mère patrie gravée dans leur cœur, d’éminents  médecins (pluridisciplinaires) et personnels hospitaliers activant au sein de la dynamique association Amitié populaire franco-algérienne (APFA) symbolisent, par leurs nobles actes, la générosité algérienne.

Se démenant loin des feux des projecteurs, les gériatres, biologistes, orthopédistes, psychiatres, ophtalmologues, oncologues, pneumologues, gynécologues et les autres membres actifs de l’APFA  ont  réalisé des prouesses, atténué des souffrances et évité de coûteux transferts à l’étranger. Pour preuve, les praticiens de l’APFA ont  réalisé à Béchar, Mostaganem, Tlemcen, Biskra et Batna, pour ne citer que ces villes, 4156 consultations spécialisées et 635 opérations chirurgicales de haute technicité. Ces dernières  nécessitaient par le passé l’envoi des patients à l’étranger. Notons, par ailleurs, que  1380 patients ont bénéficié d’une thérapie ciblée.

En  neurochirurgie pédiatrique, plus de 40 enfants ont été opérés à Tlemcen, 15 enfants souffraient quant eux  de spina-bifida, myélomeningocèle, omphalocele, moelle attachée...et 25 ont été  opérés de tumeurs cérébrales. «La symbiose née  entre les équipes de l’APFA, les professionnels de la santé et  les autorités algériennes est  à l’origine de l’efficacité et de la réussite de nombreux  projets lancés en Algérie depuis 2015. Grâce à l’investissement des différents intervenants, les missions de l’APFA, appuyées par des confrères français, ont été fructueuses. On souligne que durant ce mois de février (du11 au 18/02/2017), nous avons mené quatre nouvelles  actions  à Tlemcen, Nedroma, Oran et  Saïda.

L’implication des différentes parties motive l’APFA, qui espère non seulement augmenter ses missions en Algérie, mais aussi développer une véritable collaboration et une solide coopération entre les différents interlocuteurs des deux pays. En plus des actions de ses  équipes médicales, l’APFA, qui souhaiterait s’impliquer un peu plus dans la lutte contre le cancer du sein, contre le tabagisme et le don du sang, fait le maximum pour la promotion de la culture algérienne et le tourisme au bled», nous révèle, non sans fierté, le vice-président Yahia-Mekki (biologiste-virologue), n’ayant pas manqué de préciser que pas moins de cinq importantes actions seront réalisées par  les  compétences  algériennes et françaises de l’APFA entre le 25 mars et le 31 décembre 2017 au niveau des structures hospitalières de Batna, Tiaret , Bordj Bou Arréridj, Adrar et Tamanrasset ...  
 

Kamel Beniaiche
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie