Pages hebdo Santé
 

Communiqué de presse après le retrait du Pentavalent reprise de la vaccination

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.12.16 | 10h00 Réagissez


En référence aux recommandations, en date du 15 octobre 2016, du comité national d’experts de la vaccination relatives au recours à un autre fournisseur du vaccin pentavalent, recommandations prises en vertu du principe de précaution dans l’attente des résultats de l’enquête judiciaire, la consultation effectuée par l’Institut Pasteur d’Algérie s’est avérée infructueuse.

Le comité national d’experts de la vaccination, réuni dans les délais impartis, le 13 décembre 2016,


- Après avoir pris en considération le résultat infructueux de la consultation suscitée et évalué la situation qui en découle,
- Compte tenu  de sa recommandation de procéder au rattrapage du vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hemophilus influenzae et l’hépatite virale B avant la fin du mois décembre 2016, délai qui, à titre de rappel, n’affecte ni la réponse immunitaire ni la protection d’enfants éligibles à cette vaccination

- Soucieux de consolider les résultats acquis en termes de couverture vaccinale et d’adhésion de la population à la vaccination et considérant que tout refus ou abandon de la vaccination constitue un risque important de résurgence de maladies mortelles évitables,
a formulé les recommandations suivantes :

1. Le nouveau calendrier vaccinal est, à titre de rappel,  maintenu dès lors que les événements graves observés n’ont aucun rapport avec la nature de ce calendrier

2. La reprise de la vaccination contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hemophilus influenzae b et l’hépatite virale B (DTC-Hib–HVB) devra se faire en procédant au remplacement du vaccin DTC-Hib–HVB dit pentavalent, retiré par principe de précaution, par le vaccin tétravalent (DTC-Hib) associé au vaccin monovalent HVB.
3. L’organisation des séances de rattrapage des enfants par le vaccin tétravalent (DTC-Hib) associé au vaccin monovalent HVB devra se faire de manière organisée et  graduelle.   

Le MSPRH, qui rappelle que ces mesures revêtent un caractère temporel dans l’attente des résultats de l’enquête judiciaire, a engagé toutes les mesures pour que la reprise de la vaccination contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hémophilus influenzae b et l’hépatite virale B (DTC-Hib–HVB) soit effectuée à partir du 20 décembre 2016.

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière tient à rappeler que les vaccins du calendrier national de vaccination  sont  préqualifiés par l’Organisation mondiale de la santé et obéissent aux critères d’efficacité et d’innocuité
Le MSPRH rappelle que la vaccination demeure une priorité de santé publique et que le programme élargi de vaccination, du fait de l’adhésion de la population et des professionnels de santé, a permis d’éliminer et/ou d’éradiquer la plupart des maladies transmissibles prévalentes mortelles de l’enfant.
 

 
 
Votre réaction
 
El watan a décidé de suspendre provisoirement l’espace réservé aux réactions des lecteurs, en raison de la multiplication de commentaires extrémistes, racistes et insultants.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

El Watan Etudiant

Indépendance Algérie

 

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie