Pages hebdo Santé
 

Rupture de bandelettes de contrôle glycémique

1,8 million de boîtes bloquées à la douane

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.03.17 | 12h00 Réagissez

1,8 million de boîtes bloquées à la douane


Après de longues négociations pour la baisse des prix et la réduction des quantités passées de 25% à 15% et le long retard dans la signature des programmes à l’importation, la rupture des bandelettes de contrôle glycémique dans les pharmacies s’accentue de jour en jour. Les diabétiques tentent tant bien que mal de maintenir l’équilibre glycémique alors que le contrôle systématique et obligatoire doit être assuré de manière régulière. Près de 1,8 million de boîtes du produit en question sont actuellement bloquées au niveau des douanes au port d’Alger depuis quelques semaines, pour non-paiement de la TVA.

Cette rupture aurait pu être évitée si les services de la direction de la pharmacie au niveau du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière avaient agi en amont en délivrant l’autorisation de dédouanement exigée par les services de Douanes sachant que le problème s’est déjà posé, il y a quelques mois. Il faut savoir que les bandelettes et les lecteurs figurent dans la nomenclature nationale des médicaments établie par le ministère de la Santé, mais ne sont pas considérés comme des médicaments par les douanes qui exigent depuis quelques semaines le paiement de la TVA à hauteur de 19% sur ces produits. «Nous avons saisi la direction de la pharmacie à maintes reprises, mais la situation reste toujours bloquée», relèvent certains importateurs qui, par ailleurs, déplorent que «des dizaines de milliers d’euros, à savoir les surestaries que payeront les importateurs, serviront à rémunérer les compagnies maritimes étrangères en devises, et ainsi accroître le déficit de la balance commerciale». Une situation qui ne semble pas déranger outre mesure le ministère de la Santé puisque les services des douanes affirment avoir saisi le département de Abdelmalek Boudiaf et aucune réponse ne leur a été donnée. En attendant, les pertes en devises pour le pays s’accumulent et les diabétiques ont tout le temps de développer des complications souvent fatales pour leur santé.
 

Djamila Kourta
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie