Pages hebdo Santé
 

1,7 million de décès d’enfants par an causés par la pollution

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.03.17 | 12h00 Réagissez

Selon deux nouveaux rapports de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus d’un quart des décès d’enfants de moins de 5 ans sont attribuables à la pollution de l’environnement.

Le premier rapport, intitulé «Inheriting a Sustainable World : Atlas on Children’s Health and the Environment», révèle qu’une grande partie des maladies qui sont les principales causes du décès d’enfants âgés de 1 mois à 5 ans – diarrhée, paludisme et pneumonie– peuvent être évitées grâce à des interventions dont on sait qu’elles réduisent les risques environnementaux, telles que l’accès à l’eau potable et l’utilisation de combustibles propres pour la préparation des repas. «Un environnement pollué est mortel, en particulier pour les jeunes enfants», d’après le Dr Margaret Chan, directeur général de l’OMS. Et d’ajouter : «Les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables à la pollution de l’air et de l’eau, car leurs organes et leur système immunitaire sont en cours de développement et leur organisme, notamment leurs voies respiratoires, sont de petite taille.» Les expositions dangereuses peuvent débuter pendant la grossesse et accroître le risque de naissance prématurée.

En outre, lorsque les nourrissons et les enfants d’âge préscolaire sont exposés à la pollution de l’air intérieur et extérieur et au tabagisme passif, il existe un risque plus important de contracter une pneumonie pendant l’enfance et une affection respiratoire chronique, tel l’asthme, tout au long de la vie. L’ exposition à la pollution atmosphérique peut aussi faire augmenter le risque de cardiopathie, d’accident vasculaire cérébral et de cancer tout au long de l’existence. Un autre rapport, intitulé «Don’t pollute my future ! The impact of the environment on children’s health», offre un panorama complet des conséquences de la pollution de l’environnement sur la santé des enfants et montre ainsi l’ampleur du problème.
 

Djamila Kourta
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...