Pages hebdo Multimédia
 

Technologies : Accusé d'espionnage, Kaspersky va faire examiner ses antivirus

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 24.10.17 | 12h00 Réagissez

La société de sécurité informatique russe Kaspersky Lab a annoncé, hier, qu'elle allait proposer à des experts neutres  d'analyser son célèbre antivirus, afin d'écarter les accusations d'espionnage au profit du Kremlin.

«Kaspersky Lab incitera la communauté de la cybersécurité dans sa globalité et d'autres parties prenantes à valider et vérifier la fiabilité de ses solutions, de ses processus internes et de ses opérations commerciales», a-t-elle indiqué dans un communiqué.

«Dans le cadre de cette initiative, la société a l'intention de fournir à un tiers de confiance, et sous condition, l'accès au code source de ses logiciels — y compris les mises à jour des logiciels et des règles de détection des menaces — à des fins d'examen et d'évaluation indépendants», a-t-elle expliqué.

Soupçonnant la société russe de travailler main dans la main avec le Kremlin, la Sécurité intérieure américaine a ordonné, en septembre, à tous les fonctionnaires fédéraux de désinstaller tous les antivirus de Kaspersky Lab, qui équipent 400 millions d'ordinateurs dans le monde.

«La cybersécurité n'a pas de frontières, mais les tentatives d'établissement de frontières nationales dans le cyberespace sont contreproductives et doivent être stoppées. Nous devons rétablir la confiance dans les relations entre les entreprises, les gouvernements et les citoyens», a   relevé Eugene Kaspersky, cité dans le communiqué du groupe qu'il dirige.

 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie