Pages hebdo Multimédia
 

Vulgarisation de la technologie 4G

De la connectivité à la guerre des contenus

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.12.16 | 10h00 Réagissez

Dans le cadre de son cycle de formation au profit des professionnels des médias, Ooredoo a organisé, jeudi dernier, la 60e session de formation du Club de presse au siège de son institut à Tixeraïne (Alger).

La formation, qui a porté sur «La vulgarisation de la technologie 4G», a été dispensée par Younès Grar, consultant en TIC, Farid Farah, consultant IT, et Adel Derragui, directeur adjoint du marketing opérationnel à Ooredoo. La technologie 4G est fondée sur ce que la 3 G offre actuellement, mais avec une vitesse beaucoup plus rapide. Le monde est passé de l’étape de la connectivité à une technologie qui transforme la vie de l’être humain. En 2020, 44% de tous les abonnements mobiles seront sur LTE, dépassant toute autre technologie. Le réseau LTE est lancé dans plus de 165 pays. C’est le réseau le plus rapidement adopté et déployé comparativement à tout autre mobile haut débit.

La 4G apporte une navigation sur internet beaucoup plus confortable et plus rapide que la 3 G, une utilisation pleinement optimale des smartphones 4G, un téléchargement rapide des applications commerciales et le paiement lors d’achat d’un film et permet d’écouter la radio. Farid Farah a abordé les différents usages que permet la technologie 4G dans les supports médiatiques traditionnels et modernes. Il a ainsi développé les diverses opportunités du marché LTE et son rôle dans le développement de l’écosystème du réseau mobile et ses incidences économiques et fiscales sur le marché.

«Orienter les développements vers les applications qui ont le plus d’impact chez l’utilisateur et dans la société : éducation, commerce, administration, santé, agriculture et tourisme, commencer par les plus simples à travers des projets pilotes, pour démontrer la faisabilité puis accélérer la généralisation, soutenir les entreprises de production de contenu à travers la subvention partielle ou totale de l’acquisition des outils de développement, la formation des ingénieurs, la participation aux séminaires, salons ainsi que par d’autres mesures fiscales incitatives et communiquer sur les expériences réussies», telles sont les propositions de Younès Grar. Même si le trafic de données mobiles a augmenté de façon spectaculaire ces dernières années, les raisons ne manquent pas de croire que la croissance va encore continuer longtemps.

Chaque jour, des centaines de millions d’heures de vidéos sur YouTube génèrent des milliards de vues, et la moitié de toutes les vues YouTube sont faites à partir d’un téléphone portable. Si les trois opérateurs sont offensifs sur leurs offres, c’est parce que  les clients 4G génèrent un revenu annuel par client (ARPU) plus intéressant. Cruciale pour eux, la 4G est au centre d’une guerre de communication sans précédent. Guerre des chiffres, de la couverture, des prix, tout y passe pour tenter d’imposer leurs offres auprès de mobinautes toujours plus friands de data mobile.  
 

Kamel Benelkadi
 
 
Votre réaction
 
El watan a décidé de suspendre provisoirement l’espace réservé aux réactions des lecteurs, en raison de la multiplication de commentaires extrémistes, racistes et insultants.
Du même auteur
Rapport de l’organisation internationale du travail : Les TIC équilibrent entre vie professionnelle et vie privée
Loi sur la retraite : L’intersyndicale veut collecter un million de signatures
Turbulences à Air Algérie : Une compagnie à la recherche de stabilité
Tourisme : Les statistiques pour affiner les stratégies
Gouvernance de l’internet : L’Afrique à l’épreuve du marché numérique
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

El Watan Etudiant

Indépendance Algérie

 

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie