Pages hebdo Multimédia
 

Algerian youtubers Awards «Aya»

Ces stars qui cartonnent sur le Net

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 21.10.17 | 12h00 Réagissez

Une cérémonie de récompenses d’Algerian Youtubeurs Awards (AYA) aura lieu aujourd’hui au Sheraton Club des Pins (Alger). C’est une cérémonie qui récompense les meilleurs Youtubers algériens.

L’événement aura pour sa première édition, la thématique «Ensemble contre le racisme». Les plus célèbres youtubers algériens quitteront, le temps d’une soirée, la Toile pour un événement unique en son genre, qui abordera différentes catégories : humour, web série, beauté, musique, sport et Youtuber de l’année.

Le choix des lauréats de chaque catégorie reviendra au vote des internautes grâce à une plateforme web dédiée et sous le contrôle d’un huissier de justice. L’objectif de l’organisation d’un tel événement est clair : mettre en avant le talent de ces jeunes producteurs de contenus en ligne et souligner l’influence qu’ils réussissent à avoir sur leur public au quotidien. «Aujourd’hui, les mentalités changent et nous voulons montrer que Youtube devient un vrai métier, avec de vrais enjeux financiers et professionnels pour les jeunes qui font des vidéos», souligne les organisateurs.

Une influence qui est encouragée à être utilisée à bon escient et pour propager des valeurs positives dans la société. La popularité des Youtubers, ces jeunes internautes qui se créent une chaîne YouTube pour y diffuser du contenu qui leur est propre, ne cesse de croître. Les plus populaires passent du statut d’inconnus, se filmant dans leur chambre, à véritables célébrités. Ce qui fait leur force, c’est essentiellement le lien de proximité qu’ils établissent avec leurs abonnés. La plupart ont moins de 30 ans et le produit qu’ils présentent est complètement différent de ce que l’on retrouve ailleurs. Les créateurs YouTube parlent directement à leur auditoire comme peu de médias traditionnels réussissent à le faire. Lancée en 2011, la chaîne Youtube de DZjoker, par exemple, compte aujourd’hui plus d’un million d’abonnés pour un total de 102 vidéos.

Chemseddine Lamrani, alias DZjoker, est sans nul doute l’un des poids lourds du web algérien. Connu pour ses vidéos hilarantes, ce jeune comédien 2.0 a ému des millions d’Algériens avec son témoignage engagé diffusé en marge de l’élection législative, en mai dernier. «Mansotich» a rapidement été propulsé comme un carton du web, comptabilisant plus de 8 millions de vues. Il y a aussi le cas Amira Riaa, «la hijabista algérienne». Elle est devenue une figure incontournable sur les réseaux sociaux, a su se défaire des a priori, en exposant ses talents de maquilleuse et de styliste. La jeune Algérienne a créé, au gré de ses apparitions sur les différents médias sociaux, une communauté de presque 300 000 abonnés. Grâce à cette popularité, Amira se lance aujourd’hui dans le stylisme.

 



 

Kamel Benelkadi
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...