Pages hebdo Magazine
 

Boumerdès by night

Balades , baignades et grillades

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 06.09.17 | 12h00 Réagissez

Balades , baignades et grillades

Boumerdès s’illumine en bleu la nuit et invite l’estivant à une promenade inédite. Mais avant, dès le centre-ville, le boulevard est arpenté en long et en large par des familles, des femmes en groupes et des bandes de copains des deux sexes dans un ballet qui s’étend jusqu’au front de mer en passant par la place Le Dauphin.

D*abord, au centre-ville, le choix se présente de s’attabler devant les marchands de glace pendant que les enfants courent littéralement vers les jeux. Ce n’est qu’un avant-goût des occasions de détente.

Au Dauphin, on s’offre une vue imprenable sur le front de mer et L’historique Rocher Noir. Cette placette est devenue un lieu de villégiature très prisé pour sa fraîcheur mais aussi pour les nouvelles prestations à la portée du client pour une pause-café ou une restauration légère. En face, il y a la maison de la culture et ses soirées de chants avec des artistes algériens de renom, comme Chaou Abdelkader.

La descente vers la plage donne un aperçu sur l’endroit le plus fréquenté en ces nuits de canicule. Les habitués, eux, ont la surprise de découvrir le new look du front de mer. Tous les magasins ont été refaits. La route principale est devenue exclusivement piétonne. Des terrasses de café et de restaurant s’offrent à la vue sur des centaines de mètres. A droite, c’est l’exposition artisanale. Des stands en forme de tentes blanches immaculées abritent plusieurs artisanats qui reflètent les us et coutumes : bijoux, robes kabyles, vannerie, objets décoratifs, pendentifs et autres accessoires de coquetterie, ustensiles en terre…

Un souvenir est indispensable pour mémoriser ses instants de plaisir de vacances. A gauche, c’est la voie piétonne avec ses restaurants, cafés, vendeurs de glace, ou de sorbet et tout simplement la plage où des chaises et transats attendent les visiteurs en quête de fraîcheur nocturne sous le feu des projecteurs géants. Des baignades exceptionnelles dans une eau en apparence sombre transparaissent sous les phares de ces projecteurs. Les enfants en profitent devant l’œil vigilant des parents attablés à quelques mètres seulement.

L’allée tout entière est parsemée de vendeurs de thé ambulants et de pizzerias très prisées par les amateurs de grillades. Mais il ne faut pas s’y méprendre. Ces vendeurs possèdent une petite roulotte genre tricycle avec un toit en ruban bleu. Si on ajoute l’ambiance tamisée où des bougies bleues s’accouplent à des lampadaires blancs, le front de mer dégage l’impression d’une bulle protégée d’un halo lumineux au milieu de la nuit. A l’extrémité ouest, une autre halte invite les noctambules au jardin de La Victoire très fréquenté par les familles.

Ce havre de repos et de tranquillité surplombe la mer. Les jeunes et les moins jeunes y savourent également des rafraîchissements ou des boissons chaudes, selon les goûts. Les petits creux d’estomac sont aussi pris en charge par des roulottes. Enfin, avant de quitter Boumerdès, le boulevard des Coopératives peut susciter l’envie d’une promenade justifiée par un shopping improvisé. Des magasins allèchent les passants dont beaucoup résistent mal à la tentation. Fatigué, le sommeil assaille et oblige à rentrer. Une grasse
matinée s’impose.

Hachemane Lakhdar
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...