Pages hebdo Magazine
 

Saison estivale

27 000 gendarmes mobilisés

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 10.07.17 | 12h00 Réagissez

Ils seront près de 27 000 gendarmes mobilisés durant ces mois d’été pour sécuriser les plages et les différents lieux de détente et de regroupement des citoyens.

C’est ce qu’a déclaré la Gendarmerie nationale dans un communiqué rendu public hier. En effet, suivant un plan spécial saison estivale, la Gendarmerie nationale mobilise un effectif de 27000 gendarmes et 38 groupes cynophiles, ainsi que des moyens matériels importants, à savoir 2000 véhicules, 2500 motos et 7 hélicoptères. Les zones à couvrir durant cette période de grandes vacances sont essentiellement les plages.

La Gendarmerie nationale assure la surveillance de 331 plages sur un total de 399 autorisées à la baignade cette année. Pour permettre aux estivants et  familles de passer des vacances en toute sécurité, ce plan consiste concrètement en l’intensification de la présence des éléments de ce corps constitué sur les différents axes routiers afin d’assurer la fluidité du trafic routier,  veiller à la sécurité des automobilistes et parer à toute agression, voire tentative criminelle, contre eux. Une surveillance aérienne est également envisagée dans ce sens. Il est aussi prévu dans le cadre de ce plan de mettre en place des dispositifs statico-dynamiques, renforcés par les unités spéciales, à savoir, les Sections de sécurité et d’intervention (SSI), les groupes cynophiles et les escadrilles aériennes pour la sécurisation et la surveillance des zones à forte concentration d’estivants (plages, forêts et sites touristiques), sans omettre les lieux isolés susceptibles d’attirer les délinquants, tels que les plages non surveillées et les aires de repos. Dans le communiqué, la Gendarmerie nationale cite également la veille à l’application des lois en vigueur en ce qui concerne l’utilisation des bateaux, qu’ils soient à voiles ou pas, afin d’éviter qu’ils n’approchent des zones de baignade. En matière de salubrité publique, les unités de la GN se déploieront afin d’assurer la prévention et la répression des infractions liées à l’hygiène publique. Un appel est également lancé, à travers ce communiqué, aux citoyens afin de recourir au numéro vert (1055) en cas d’urgence et d’y dénoncer, ainsi que sur le site de pré-plainte de la Gendarmerie nationale, tout acte douteux ou de violence.
 

Asma Bersali
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie