Pages hebdo Histoire
 

Lycée Hassiba Ben Bouali de Chebli

La Bataille de la Mecta revisitée

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.02.17 | 10h00 Réagissez


Pour célébrer la Journée nationale du chahid (18 février de chaque année), le lycée Hassiba Ben Bouali de Chebli a décidé de revisiter un moment glorieux de l’histoire du pays, une bataille qui a remis en question toutes les données établies du début de la colonisation française, la Bataille de la Mecta (El Magtaâ), qui a opposé un jeune homme de 27 ans, l’Emir Abdelkader, fils de Mohieddine, presque inconnu, mais grand stratège militaire, au général Trézel, ancien officier supérieur de la «Grande armée» de Napoléon 1er, une armée qui a balayé devant elle toutes les forces de l’Europe.

C’était le 28 juin 1835, à El Magtaâ, dans la commune de Mers El Hadjadj (ex-Port-aux-Poules), située à 55 km à l’est d’Oran. C’était la plus importante des 116 batailles menées par l’Emir contre l’armée française, de 1830 à 1847. En deux jours, l’«illustre» armée française reçut un cinglant revers. Trézel, le grand général, perdit plus de deux milliers d’hommes, entre les tués et les blessés par les troupes du jeune chef arabe, l’Emir Abdelkader El Djazaïri. Les élèves du lycée Hassiba Ben Bouali de Chebli ont pu, une heure durant, savourer le film documentaire intitulé La Bataille de la Mecta, de Beloud Ali, ce réalisateur qui n’est plus à présenter et qui s’évertue, dans chacun de ses films, à décortiquer l’histoire et à éclairer ses zones d’ombre, à coups de documents authentiques et en faisant intervenir des spécialistes en la matière. Il était présent pendant la projection de son film et avait répondu, avec sa manière très «pédagogique», aux questions des lycéens. Les professeurs d’histoire ont participé, eux aussi, au débat. Ils ont salué l’initiative qui, assurent-ils, «apporte un plus au programme du ministère de l’Education nationale».

Ce féru d’histoire et magicien du son et de l’image, Ali Beloud, pense réaliser une série de films documentaires retraçant les différents moments forts de l’histoire du pays et du reste du monde, en relation avec le programme officiel des différents paliers de l’école algérienne, pour faire aimer cette discipline aux élèves. Une initiative fort louable qui ne pourrait qu’apporter du baume à cette discipline qui n’est pas toujours appréciée à sa juste valeur par les adolescents qui n’arrivent pas souvent à en déceler l’intérêt. La réaction des lycéens de l’établissement Hassiba Ben Bouali, de Chebli, pendant la projection du film documentaire La Bataille de la Mecta semble donner raison à ce grand magicien du son et de l’image qui brille par sa compétence et sa disponibilité au service de l’école. Bravo l’artiste !
 

Mohammed Rahmani
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie