Pages hebdo Histoire
 

jeudi 28 mai 2015

samedi 23 mai 2015

Un ouvrage consacré à ce sujet parait en France: Albert Camus et l’impossible trêve civile 1

L’association Coup de soleil a organisé, le 19 mai dernier, à Paris, une conférence-débat sur l’Appel à la trêve civile du 22 janvier 1956 en Algérie. La soirée a été organisée à l’occasion de la parution du livre Camus et l’impossible trêve civile (Gallimard, 2015), codirigé par Yvette Langrand, Agnès Spiquel-Courdille et Christian Phéline. Les trois auteurs n’ont fait que corriger, augmenter et peaufiner un manuscrit, écrit par Charles Poncet. Paris/ De notre correspondant

mardi 19 mai 2015

Grève du 19 Mai 1956 : Les étudiants algériens au rendez-vous de l’histoire

Grève du 19 Mai 1956 : Les étudiants algériens au rendez-vous de l’histoire 6

59 ans après la grève des étudiants du 19 mai 1956, du mythe révolutionnaire  à la démission collective de la communauté universitaire d’aujourd’hui.

 

«Faute d’autonomie, le mouvement étudiant et intellectuel a anticipé la soumission des élites» 1

 

Les étudiants algériens aujourd’hui : L’esprit du 19 Mai s’est perdu Réagissez

Avec un diplôme en plus, nous ne ferons pas de meilleurs cadavres !» La phrase mémorable de l’appel rédigé par les militants de l’Union générale des étudiants musulmans algériens (Ugema) le 19 mai 1956 n’inspire plus rien aux étudiants de l’université. La Journée nationale de l’étudiant commémore chaque année le combat des jeunes qui ont répondu à la grève lancée par le FLN.

 

Zoulikha Bekaddour et Hafsa Bisker se souviennent Réagissez

Zoulikha Bekaddour et Hafsa Bisker. Deux noms historiques, deux femmes connues pour leur engagement au sein du mouvement estudiantin. Elles ont joué un rôle prépondérant dans le déclenchement de la grève du 19 Mai 1956. Ces deux anciennes étudiantes au regard vif et à la mémoire intacte sont revenues, le temps d’une rencontre organisée hier par l’Etablissement arts et culture, sur la Journée de l’étudiant.

 

Grève et implications Réagissez

 

Dans un climat de violence extrême... 2

C’est dans un climat de violence extrême et de répression sauvage que la grève illimitée des cours et des examens est déclenchée le 19 mai 1956. En Algérie même, en cette année 1956, toutes les forces politiques du pays, y compris celles des «pseudo-élus» administratifs, se rallièrent au combat du FLN-ALN et du peuple. Rappelons qu’au lendemain de l’insurrection du Constantinois du 20 août 1955, les masses populaires ont totalement basculé du côté des révolutionnaires, à l’exception des messalistes.

 

«Nous désirions tous participer à la construction du pays» Réagissez

dimanche 10 mai 2015

 
	Arrestation d’Algériens dans les gorges de Kherrata en mai 1945

Un crime d’état à reconnaître 4

Crime d’Etat… on l’oublie pas», ont scandé plus de 300 militants anticolonialistes lors d’un rassemblement de commémoration des massacres du 8 Mai 1945, organisé avant-hier à Paris devant l’Hôtel de Ville. Plusieurs associations, syndicats et partis politiques ont participé à cette action, initiée par le Collectif unitaire pour la reconnaissance des crimes d’Etat à Sétif, Guelma et Kherrata.

 
 
	Méconnaissance presque totale des étudiants sur les événements 
	du 8 Mai 1945

«L’histoire officielle fait des héros d’hier les traîtres d’aujourd’hui» 4

Des étudiants ont connu cette période non pas sur les bancs de l’école, mais de la bouche des «anciens».

 

«Le 8 Mai, c’est aussi Kenadsa et Tindouf» 1

 

Les événements de Saïda vus par un historien

Malgré l’écho qu’a eu la dynamique enclenchée par les  Amis du Manifeste et de la liberté (AML) dans la région en 1944, Saïda était en quelque sorte isolée des grands centres où le Mouvement national était actif. L’historien souligne que la ville n’entrait pas,  apparemment, dans les priorités et les agendas politiques des dirigeants nationalistes.

 

Quel impact sur la suite du mouvement indépendantiste ?

Le 8 Mai 1945 est à percevoir sous un double angle. Celui de la terreur sur laquelle a misé le colonisateur. D’inhibitrice, elle s’est transformée en un véritable  catalyseur à l’origine de l’engagement aussi bien des moudjahidine que des moudjahidate qui avaient en mémoire les massacres du 8 Mai 1945. Les initiateurs du 1er Novembre 1954 ainsi que ceux qui rejoindront plus tard, aussi bien le FLN que l’ALN, ont puisé leurs forces et leurs ressources dans cet événement tragique de l’histoire de l’Algérie.

samedi 09 mai 2015

 
	Marche à Sétif pour la commémoration du 8 Mai 1945

Imposante marche à Sétif 1

Une imposante marche a eu lieu hier à Sétif. Une marche pour «la mémoire» qui a drainé beaucoup de monde.

 

Benjamin Stora à Constantine : «Il ne faut pas lâcher le fil de la vérité histographique…» 4

J’ai toujours été frappé par la méconnaissance du nationalisme algérien en France, ce qui ne facilite nullement une prise de conscience concernant les massacres commis», a relevé, hier à Constantine, Benjamin Stora,  historien, professeur des universités et président du conseil d’orientation de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration.

 
 
	Daho Djerbal

«De Gaulle a couvert par son autorité toutes les opérations de répression en Algérie»

Dans cet entretien, l’historien Daho Djerbal opère une mise en perspective des massacres du 8 Mai 1945 en les restituant et les resituant dans la trame globale du fait colonial. Pour lui, la violence coloniale, si elle a atteint un niveau «industriel» en mai 1945, elle n’est, en réalité, que le prolongement de l’entreprise de négation et d’humiliation du peuple algérien entamée dès les débuts de la colonisation.

 

Qui a «trahi» Bouzid Saâl ? 1

Abdelaziz Bouteflika, le président de l’«Etat algérien restauré» ? Les généraux Toufik et Gaïd Salah de l’ANP, «héritière» de l’Armée de libération nationale (ALN) ? Saadani, le «casserolissime» patron du FLN, le parti libérateur délocalisé à Neuilly-sur-Seine ?

 

L’autre porteur de l’emblème

L’enfant de Ziari, un hameau situé à quelques kilomètres d’El Ouricia, chef-lieu de commune se trouvant à 9 km au nord de Sétif, Saâl Bouzid ne savait pas que son nom allait être lié aux massacres du 8 Mai 1945. Né le 8 janvier 1919, le premier martyr d’un crime commis à huis clos, le jeune Saâl Bouzid est issu d’un milieu modeste. Le petit Bouzid, qui n’a pas eu, à l’instar des autres enfants indigènes, la chance de connaître l’école française, a, par contre, fréquenté des années durant l’école coranique de son bourg.

vendredi 08 mai 2015

 
	On ne peut exiger de la France qu’elle reconnaisse ses crimes alors que l’Algérie ne reconnaît pas le sacrifice de ses enfants

C’est par le lobbying qu’on poussera la France à assumer son héritage colonial 2

La visite du secrétaire d’Etat français chargé des anciens combattants à Sétif, le travail de mémoire, les blocages politiques… Le 8 mai 1945 n’appartient pas qu’à l’histoire : il est au cœur des enjeux pour une «mémoire apaisée».

 

12345 > >>

Tous les titres d'El Watan

Actualité

Baltaguia, un métier comme un autre

Il y a quelques jours, un jeune homme a été agressé par un baltagui lors du meeting de Louisa Hanoune à Djelfa. Le recours à ces mercenaires prêts à tout pour une poignée de dinars est aujourd’hui généralisé dans les institutions de l’Etat et les partis. Enquête.

RND-FLN : deux lettres et un constat d’échec pour Bouteflika

Mourad Goumiri. Politologue

Mosquées : Les dons sous haute surveillance

Procès Khalifa : Rien sur le partenariat entre Khalifa et Gérard Depardieu

Daech recrute dans les prisons algériennes

Le terrorisme à l’ordre du jour de l’OCI

La situation en Libye rapproche l’Italie et l’Algérie

Ali Benflis soutient les chômeurs de Ouargla et les militants antigaz de schiste

Sofiane Baroudi. Militant politique de gauche : Les baltaguia sont le fond de la base des partis-Etat

 

Sports

Fifa : Blatter réélu après le retrait du prince Ali

Joseph Blatter, président de la Fifa depuis 1998, a été réélu à 79 ans pour un 5e mandat de quatre ans après le retrait de son unique adversaire, le Prince Ali, avant le second tour, vendredi à Zurich.

Fifa - Alerte à la bombe au congrès qui a repris

USMA-ASO Chlef : la dernière pour le maintien

Bougherra ambassadeur de la Copa Coca-Cola

Finale UEFA : Le FC Séville sacré champion

FIFA gate : L’étau se resserre autour de Blatter

 

Economie

Austérité : Et la cigale se prit pour la fourmi

Dans un discours, le Premier ministre a reconnu la gravité de la crise économique qui touche le pays suite à la baisse des prix du pétrole. Mais l’image d’un gouvernement qui veut prendre les choses en main est écornée par l’inadéquation des mesures proposées.

Le Nigérian Akinwumi Adesina élu président de la BAD

Gefco Algérie : Un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros en 2014

Luc Nadal. Président du directoire du groupe Gefco : «Notre investissement en Algérie est sur le long terme»

Jalloul Ayed. Ancien ministre tunisien des Finances : «La BAD peut aider au développement des marchés de capitaux algériens»

Élection, jeudi prochain, du Président de la BAD : Le Tunisien Jalloul Ayed candidat de l’Afrique du Nord

 

International

Méditerranée: nombreuses opérations de sauvetage en cours, 11 morts

Les gardes-côtes italiens coordonnaient   vendredi de "nombreuses" opérations de sauvetage de migrants en Méditerranée,   où la marine italienne a retrouvé 11 cadavres sur deux embarcations de fortune.

Nigeria : Mesures de sécurité renforcées pour l’investiture

En bref…

Le Caire renforce le blocus israélien contre Ghaza : L’Egypte renvoie les Palestiniens dans leur «prison»

Ghaza une nouvelle fois bombardée

Le parti des indignés, Podemos, troisième force politique : La leçon espagnole

 

Culture

Musique andalouse à Montréal : Une nouba sur le Saint Laurent

A des milliers de kilomètres de la mythique Andalousie et du Maghreb qui l’ont vue naître et grandir, la musique andalouse se savoure et se transmet aussi de nos jours de ce côté de l’Atlantique.

Archéologie : Ce n’est pas en Algérie qu’on forme des Indiana Jones

Des assises de la culture pour mieux comprendre ses enjeux

Algérie, femmes gardiennes de mémoire

Yamina Mechakra : La plume éclatante

Rachid Mokhtari. Journaliste et écrivain : Son œuvre est inépuisable dans ses lectures

 

Région Est

APC de Constantine : Accusations, clashs et sanctions

Désormais, les affaires de la ville de Constantine ne se gèrent plus dans l’enceinte de l’APC mais dans la rue.

L’ESS en congé

Le onze ententiste, qui a entamé sa saison le 23 juin 2014, vient de tourner la page de 11 longs mois de travail et de sacrifices. Après avoir fêté comme il se doit  le 7e titre, les camarades de Khedaïria ont pris, hier, le chemin des vacances.

Direction régionale de l’AADL à Annaba : Les travailleurs ne décolèrent pas

Les travailleurs de la direction régionale de l’agence AADL, dont le siège est situé à Annaba ne décolèrent pas. Ils sont revenus, mardi matin, à la charge en observant une heure de protestation sans quitter, cependant, leurs postes de travail, avons nous constaté sur place.

Collecte des déchets ménagers à Jijel : Les centres d’enfouissement technique déjà saturés

Les centres d’enfouissement technique (CET) de la wilaya de Jijel sont déjà saturés. A peine quelques années après leur mise en service, les trois centres, crées pour recevoir les déchets ménagers ramassés à Jijel, Taher et El Milia, ont atteint un stade qui rend aléatoire leur exploitation.

Après trois jours de tintamarre : Obsèques de la fraise de Skikda

C’est hier que s’est clôturée la «fête» de la fraise de Skikda, après trois jours de tintamarre. Un semblant de fête, qui s’est encore faite sans innovation, sans intérêt populaire, sans âme et surtout sans fraises.

Cité Erriad Batna : Une route sur les plans devient une propriété privée

La joie des habitants de la cité Erriad à Batna de voir les engins mis en branle pour le revêtement des routes et l’aménagement des trottoirs n’a pas duré longtemps.

Éducation nationale à Biskra : des milliers de candidats pour 159 postes

À Biskra, ils étaient hier quelques 12 330 candidats à concourir pour 159 postes d’enseignants dans le secteur de l’éducation nationale. Pour le primaire, il y a 96 postes à pourvoir sur 7 670 postulants.

Faute de certificat de salubrité : les pêcheurs de Mila mis à rude épreuve

Les opérateurs activant dans le secteur de la pêche continentale à Mila sont continuellement mis à rude épreuve à cause du certificat de salubrité qu’ils ne peuvent obtenir localement.

 

Région Ouest

L’organisation, le secret de la réussite

Rencontrée dans son bureau, un endroit un peu sombre rempli de paperasse, Fatima, 34 ans, visage souriant, se dit satisfaite de ce qu’elle fait et nous révèle qu’elle a pu assumer son travail et sa vie de famille.

Mostaganem : 60 personnes victimes d’une intoxication alimentaire

Une soixantaine de personnes dont des enfants ont été admis, hier, aux services des urgences médicales de l’hôpital de Mostaganem et à la polyclinique Ali Khodja.

Chlef : Les chauffeurs de taxis menacent de débrayer

l’association de la Grande Maison Tlemcen nous écrit

Sidi Bel Abbès : Détournement de fonds publics à la DAS

La direction des Affaires Sociales (DAS) de Sidi Bel Abbès est au cœur d’un scandale portant sur le détournement de sommes d’argent conséquentes destinées au paiement de jeunes diplômés recrutés dans le cadre du dispositif du pré-emploi.

Mascara : Une affaire qui va faire du bruit

L’affaire du projet de rénovation de 57,5 km du réseau d’alimentation en eau potable (AEP) de la ville de Mascara a pris une autre tournure. Selon des sources sûres, plusieurs personnes auraient été interpellées par les services de sécurité au sujet de la qualité des travaux réalisés qualifiée de «mauvaise».

Sougueur : Les travailleurs de l’ENPEC en grève

Les travailleurs de l’entreprise nationale des produits de l’électrochimie (ENPEC) de Sougueur sont en grève depuis dimanche pour «exiger des éclaircissements quant au partenariat conclu avec les Qataris non sans exiger le départ de leur directeur, accusé de précipiter la faillite de cette entité publique» dont certains cadres sont devant la justice pour des contrats jugés douteux. Une grève suivie à près de 80%, selon une source syndicale.

Filière pomme de terre : Graves accusations à Relizane

Ces dernières années, la culture de la pomme de terre a connu une expansion à Relizane, notamment dans les régions de H’Madena et El Matemar. Toutefois, la filière fait face à des pratiques occultes.

 

Région Kabylie

Tizi Ouzou : 2 faux-monnayeurs arrêtés

Deux  faussaires de billets de banque ont été arrêtés à Tizi Ouzou par la police de la 5e sûreté urbaine, a-t-on appris auprès des services de sécurité. Le  premier suspect, âgé de 59 ans, a été appréhendé au volant de son véhicule à bord duquel un petit coffre-fort a été découvert, contenant des liasses de coupures de papier aux dimensions des billets de banque et recouvertes d’une poudre verte.

Voie ferrée Béjaïa-Béni Mansour : Projet compromis ?

Le projet portant réhabilitation et modernisation des installations ferroviaires de la ligne reliant Béjaïa à Beni Mansour, dont le tracé a été contesté par les riverains à cause de dégâts collatéraux jugés excessifs, serait-il compromis ?

Bouira : LES Robinets à sec à Haïzer

La pénurie d’eau potable commence à se faire sentir dans la commune de Haïzer (9 km au nord de Bouira). Les habitants de plusieurs villages souffrent déjà du syndrome du robinet à sec. Au village El Mahsar, les citoyens ont lancé un cri de détresse en direction des responsables locaux afin de remédier à la rareté de l’eau potable.

Des promoteurs binationaux invités à Boumerdès : L’investissement à l’ordre du jour

Des rencontres sont organisées pour encourager l’implantation en Algérie de projets d’investissement portés par des binationaux.

Voie ferrée Thénia-Bordj Bou Arréridj : Un projet oublié

Inscrit en 2007, le projet de ligne ferroviaire entre Thénia et Bordj Bou Arréridj devait être réceptionné en 2013. Les travaux n’ont jamais été entamés.

 

Région Centre

Trafic routier : La capitale paralysée

Les caméras installées sur les routes et payées par le contribuable ne sont pas utilisées pour faciliter la circulation.

L’analyse des eaux et des aliments au menu d’un conclave à Tipasa

Les représentants du secteur de la santé des wilayas du centre et de l’Est du pays sont en conclave au niveau du centre de la Munatec de Tipasa du 24 au 28 mai 2015, afin de participer au 1er séminaire régional d’une formation simultanée, dont l’une sur le contrôle bactériologique des aliments, des eaux de boisson et des eaux de baignade tandis que la seconde sur les techniques d’échantillonnage des eaux de baignade.

Colloque international à l’Université Blida 2 : «Mondialisation et défis», une ouverture sur le monde

En plus du pays organisateur, la France, la Turquie, l’Espagne, l’Allemagne, la Jordanie, le Soudan, la Roumanie et la Croatie ont participé à ce colloque.

Boufarik : L’urgence d’un plan de circulation

Le manque criant de parkings dans une ville qui compte plus de 100 000 âmes, en plus de l’inadéquation des infrastructures routières, rendent aléatoire toute décision de régularisation de la circulation automobile.

 

Région Sud

Journée mondiale de la femme : Le geste de la sûreté de wilaya de Tamanrasset

Hamel à Ouargla pour une sortie de promo torride

Le soleil dardait sans modération ses rayons, ce lundi à Ouargla, à l’arrivée du général-major Abdelghani Hamel, qui a supervisé la sortie de plusieurs promotions unifiées d’agents de l’ordre issues des centres de Ouargla, Biskra et Laghouat.

Zelfana (Ghardaïa) : 2 morts et 4 blessés dans un terrible accident

Il ne se passe pratiquement pas une semaine sans qu’un drame de la route sur le territoire de la wilaya de Ghardaïa ne vienne endeuiller des familles. 

 

Contributions

Françoise Vergès : Politologue spécialiste de l’Outre-Mer. Présidente du Comité pour la mémoire de l’esclavage : Il y a toujours eu ‘‘liberté de tuer’’ des Noirs aux Etats-Unis

Après les violences policières à Baltimore, un mouvement de femmes noires a lancé Black Lives Matter ! Françoise Vergès analyse les origines du racisme aux Etats-Unis.

Lettre au Président F. Hollande et au Gouvernement Français

 

Magazine

Plus de 20 millions de chardonnerets sont en cage en Algérie : La pénitence du prince crooner

C’est un infatigable chanteur au répertoire indémodable, ayant traversé les siècles et bercé des générations de passionnés de «7 à 77 ans». Il est source d’inspiration pour de nombreux chanteurs et artistes. Adulé, il est présent dans près de la moitié des foyers algériens. Pour s’en procurer un, certains sont prêts à tous les excès, toutes les folies. Il s’agit du chardonneret, appelé aussi «prince des oiseaux», actuellement en voie d’extinction dans notre pays. Insatiablement pourchassé, capturé, introduit clandestinement de l’étranger, dopé et vendu pour le plaisir des sens, le chardonneret a laissé des plumes ces dernières années, beaucoup de plumes, dans un commerce illégal, mais «toléré» par un Etat absent.  

Marchés non réglementés

 

Etudiant

Liberté académique : Censure déguisée : : Prise en charge pour les rencontres scientifiques internationales : un nouvel outil de censure ?

Une lecture régulationniste de la crise du régime rentier d’accumulation en Algérie», l’intitulé de la communication de l’économiste et enseignant à l’université de Boumerdès, Samir Bellal, ne semble pas du goût des garants du «scientifiquement correct».

Samir Bellal. Economiste et enseignant à l’université de Boumerdès : Quand les problématiques ne sont pas «mimées», elles sont suggérées par l’ordre politique

 

Auto

Importation de véhicule : Baisse de près de 50% en avril

Dans le bilan des importations du mois d’avril écoulé, les Douanes algériennes déclarent que la facture d’importation de véhicules a sensiblement baissé par rapport à la même période de l’année précédente. Cette baisse estimée par le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes à plus de 48%, est passée de 272,48 millions de dollars en avril 2014 à plus de 141 millions de dollars en avril dernier.

La nouvelle DS 5 dévoilée à Paris : Voyage en première classe en compagnie d’une déesse

 

Environnement

22 mai, Journée mondiale de la biodiversité : Les effets négatifs de la fragmentation des écosystème

On n’aura de cesse de le dire, l’avenir de l’humanité est étroitement lié à la diversité biologique ou biodiversité, c’est-à-dire toutes les formes de vie sur terre. Elle est essentielle au développement durable et au bien-être humain.

Fawzi M. Guehria > Expert pétrolier, consultant et conseiller d'un groupe de services et technologies à Houston (USA) : Faut-il maudire le gaz de schiste ?

 

France-actu

Islam : la lutte contre le radicalisme, thème d'une rencontre à Lyon

Un colloque intitulé L’intégrisme et le radicalisme : les racines et les remèdes est organisé par la mosquée de Saint-Chamond (France, dans la banlieue lyonnaise), en partenariat avec le CFCM et le CRCM,  ce dimanche 17 mai de 9h30 à 16 heures, salle Aristide Briand à Saint-Chamond. 

Dénoncée par les associations anticolonialistes et les familles des victimes de l’OAS : Résurgence de la nostalgie de l’Algérie française

 

Mode

journées de la mode au novotel : touches printanières

Le printemps est la meilleure saison pour apprécier la mode.

La couturière Souad Tiza se distingue : Une robe kabyle splendide

 

Multimédia

Panasonic renforce sa présence en algérie : Présentation d’un serveur de communication d’entreprise

Al Mansour Commercial Center, représentant officiel de Panasonic en Algérie, a introduit le KX-NS500, un serveur de communication unifiée de prochaine génération pour le marché algérien qui est en croissance.

Huawei présente sa nouvelle gamme

 

Portrait

M’hamed Bouhella. Officier des Douanes, ancien avant-centre de l’ASO et de l’équipe nationale : Le douanier passeur de bonheur

Mekhlef Abderrahmane. 78 ans, journaliste-écrivain, un des doyens de la presse nationale : Quand les libertés s’effilochent…

 

Santé

2e Forum médical à Chlef : Une opportunité d’échanges et de formation pour les praticiens

La 2e édition du Forum médical international qu’organise l’Association du corps médical privé de la wilaya de Chlef se déroulera ce week-end à la Maison de la culture de Chlef. Près de 500 invités venus d’Algérie et de l’étranger y prendront part.

Dépistage et sensibilisation sur le diabète et l’HTA : Première étape de la clinique mobile pour la prévention

 

Arts et lettres

Focus. le romancier Djilali Bencheïkh : Un amour algérien

Il y avait dans la tradition orientale et bédouine Qaïs oua Layla, puis Roméo et Juliette à Vérone, des tragédies, réelles ou inventées, qui ont marqué les hommes par l’intensité des amours impossibles qu’elles disent.

Fronton : Au-delà de l’au-delà

 
Chroniques
Point zéro Analyse éco Repères éco
le dessin du jour
LE HIC MAZ
Vidéo

Gaz de schiste à In Salah

Gaz de schiste à In Salah
El Watan Magazine

El Watan Etudiant

ICI ET LA-BAS Histoires franco-algériennes

Indépendance Algérie

 

fabriqalgeria

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter

Entreprise : publiez vos annonce d'emploi Emploitic.com - Publication d'offre  - emploi algerie

El Watan sur Facebook

elwatanvideo sur
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie