Pages hebdo Etudiant
 

Professeur Djamila Halliche. Directrice générale de l’Anvredet

Positionner l’Algérie comme pôle focal de la ressource régionale

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.01.17 | 10h00 Réagissez

«Comme beaucoup de pays africains s’appuyant sur les ressources minières et fossiles, l’Algérie est confrontée au défi de la diversification de son économie.

Cela ne peut être réalisé sans avoir eu recours à toutes les ressources financières, mais surtout humaines mobilisables. Nous voulons mettre l’accent, par cet événement (Colloque international sur l’innovation et le développement Inclusif en Afrique), sur les facteurs humain et organisationnel qui sont les plus cruciaux pour promouvoir l’innovation dans divers domaines», nous a indiqué le Pr Djamila Halliche, directrice générale de l’Anvredet, qui estime que la réflexion consensuelle sur la mise en place d’un système d’innovation algéro-africain est nécessaire pour une collaboration et l’échange d’expertises, de moyens et outils. Selon la même responsable, cette initiative pourrait ainsi constituer un élément mobilisateur et une motivation pour tous les pays africains à engager un processus de partenariat.

Elle a aussi comme objectif, ajoute Mme Halliche, «de positionner notre pays comme pôle focal de la ressource régionale pour l’innovation, la valorisation et le transfert de technologie pour l’Afrique, et ce, avec la proposition de création, en Algérie, d’un centre africain de l’innovation et de transfert de technologie».

«Nous voulons aussi  mettre en relief les défis communs aux pays de l’Afrique, leurs potentialités en ressources naturelles et  humaines, ainsi que leurs savoir et savoir-faire pour lancer et engager une réflexion sur la meilleure façon de construire un processus de partage d’expériences, une démarche et un nouveau partenariat commun de la créativité et de l’innovation africaine, dans l’optique de positionner l’Algérie comme leader de cette initiative, ce que justifie un certain nombre d’éléments, tels que sa position géographique, sa stabilité politique et sécuritaire, ses relations privilégiées avec les pays africains et méditerranéens, ses potentialités en matière de recherche, d’innovation et d’entrepreneuriat, ses ressources humaines et matérielles, ainsi que son orientation stratégique et historique en faveur d’un partenariat Sud-Sud», souligne aussi la même responsable. 

Hafid Azzouzi
 
Du même auteur
JSK 1– RCR 0 : Les Canaris enfoncent Relizane
Tizi Ouzou : Plaidoyer pour l’aménagement des rythmes scolaires
Université de Tizi Ouzou : Convention de partenariat entre l’UMMTO et le FCE
La liberté de la presse en débat
Ramdane Lasheb. Chercheur dans le domaine de l’éducation au patrimoine culturel : Le patrimoine culturel amazigh est menacé de disparition
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Débats d'El Watan 2014

Débats d'El Watan 2014
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie