Pages hebdo Etudiant
 

Institut des sciences expertales d’Alger

L’Expertise internationale en formation

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.04.18 | 12h00 Réagissez


Poursuivant ses formations de haut niveau, l’Institut des sciences expertales d’Alger, en partenariat avec l’Institut des experts internationaux (France) et l’Ordre international des experts internationaux (Suisse), lancera prochainement de nouvelles promotions d’experts à même de répondre aux besoins grandissants des donneurs d’ordre en matière d’expertise.

Parmi les spécialités proposées figure l’expertise en environnement et recyclage des déchets, en foncier et évaluation immobilière, en tourisme, en audit financier, en management sportif, en management des risques industriels, ainsi qu’en exportation.

Les experts formés seront capables d’intervenir en Algérie et dans tous les pays affiliés à l’ONU, comme ils pourront exercer un travail indépendant (à leur propre compte) ou dans un cadre salariale en qualité d’expert / conseiller dans de grandes entreprises et institutions de grandes envergure.

La première sortie de promotion à cet institut a eu lieu au mois de janvier de l’année 2016. Les personnes intéressées par ces formations sont souvent des cadres ou enseignants universitaires retraitables, qui aspirent à travailler à leur propre compte dans le cadre d’une activité libérale, ou bien des universitaires expérimentés voulant percer dans leur carrière professionnelle.  
Le problème du foncier, la bête noire des Algériens

Les conflits autour du foncier ne cessent de prendre de l’ampleur, notamment auprès des instances judiciaires. Ainsi, plusieurs administrations et entreprises n’arrivent toujours pas à régler leurs problèmes liés au foncier et biens immobiliers vu la rareté d’experts qualifiés dans ce domaine.

Le même problème concerne aussi les particuliers à cause des lourds conflits relatifs à l’héritage. Comprenant cet enjeu, l’Institut des sciences expertales d’Alger lance une nouvelle promotion dédiée au foncier et à l’évaluation immobilière. «Il s’agit d’une spécialité d’avenir qui pourra régler beaucoup de problèmes inextricables relatifs au foncier», insiste Ahmed Boumaâza, cofondateur de l’institut en question. La formation sanctionnée par le titre d’expert international en foncier et évaluation immobilière s’adresse notamment aux juristes, ingénieurs ou architectes expérimentés, et ce, après une sélection des candidatures.

L’expertise, un dispositif d’aide à la décision

L’expertise, qui est un dispositif d’aide à la décision, représente un apport précieux, voire essentiel, à l’élaboration de politiques efficaces. Elle joue un rôle croissant dans la formulation de politiques dans les différents domaines des organisations et des prises de décision adéquates. Dans un souci d’efficacité, voire d’efficience permanente, les pouvoirs publics ont besoin d’expertises probantes dans un large éventail de domaines, depuis l’élaboration de politiques à long terme jusqu’à la gestion des crises en situation d’urgence. Elle joue, aussi, un rôle inestimable dans l’évaluation des risques dans différents domaines (économie, santé, agriculture, climat…).

A la lumière de ce qui précède, l’expertise devient un outil indispensable pour asseoir un développement durable. «Le titre d’expert international qu’on octroie est mondialement reconnu, puisqu’il est délivré par l’Institut des experts internationaux de Grenoble, lequel est mandaté par l’Ordre des experts internationaux basé en Suisse. Les cours sont assurés 4 jours/mois, et ce, afin de donner la chance aux salariés de poursuivre notre formation qui dure 9 mois», assure Ahmed Boumaâza,
M.B

 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...