Pages hebdo Etudiant
 

2e édition d’Inetech à l’université de Boumerdes

Du génie à revendre

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.05.18 | 12h00 Réagissez

L’Institut d’électronique (ex-Inelec) et Inelectronics Student Club (ISC) de la ligue des activités scientifiques et techniques de Boumerdès ont organisé, du 3 au 6 mai, en collaboration avec la Direction de la jeunesse et des sports (DJS), Jil Fce et Tech Lab la seconde édition Inetech (Think Prototype Build) au Centre des loisirs scientifiques (CLS).

Ce concours national auquel ont participé 9 équipes composées chacune de 5 étudiants a pour objectif d’encourager les étudiants à concevoir un projet dans le domaine technologique aux impacts économiques certains. Selon M. Akrouf, chargé des relations extérieures, «l’ISC a pour mission de mettre à la disposition des étudiants les moyens matériels pour la présentation de leurs projets».

Le concours a débuté jeudi dernier et les concurrents ont été maintenus durant trois jours au niveau du CLS sans aucun contact avec l’extérieur.

Le dimanche matin, une commission a examiné les maquettes des innovations et a auditionné leurs concepteurs. Elle a eu droit à des inventions aux applications évidentes dans les domaines aussi bien de l’industrie, du commerce, de l’agriculture, de l’énergie que celui des besoins ciblés de certains citoyens dans le domaine de la sécurité en général et du confort domestique ou de la santé.

Qu’on en juge : une self balance présentée par le groupe de Mansour Djassem de l’Inelec Boumerdès et applicable pour les handicapés, le transport, la construction et même le cinéma ; un afficheur 3D pour panneaux publicitaires et autres tableaux électroniques conçus en collaboration par des étudiants de l’Inelec et de l’institut de Jijel ; maison plastique avec capteurs d’humidité et de température pour serre agricole, hôtel, bâtisse…etc. ; un système d’énergie solaire mobile pour maximiser la captation des sources de chaleur naturelle ; un drone sous-marin pour le repérage de câbles de télécommunication ou autres doté d’un système de lutte contre la gravitation et un microcontrôleur ; un bras bionique pour handicapés auquel ont collaboré des étudiants de l’USTHB et de l’institut des statistiques de Ben Aknoun ; un robot agricole semeur multi-graines avec clavier de commande ; un système de sécurité détecteur de mouvements, de fuites de gaz, d’inondations et de reconnaissance spatiale avec caméra et notification à distance et, enfin, un smart green power permettant de surveiller la consommation électrique avec également un protocole sur le réseau de distribution relié à un seul serveur.

La majorité des innovations ont été conçues par des étudiants de l’Inelec.

La raison est dans la défection, à la dernière minute, d’autres participants de Tizi Ouzou, Tlemcen et d’autres instituts. Néanmoins, cela ne gâche en rien de l’importance de cette manifestation scientifique. En tout cas, le jury s’est prononcé en optant pour la Tesla Bionic arm, une prothèse électronique pour remplacer un bras perdu.

La conjugaison entre des éléments d’un groupe de l’USTHB auquel s’est joint un étudiant de l’Inelec et un autre de l’institut des statistiques de Ben Aknoun s’est révélée payante. Le second prix a récompensé un autre groupe composé de l’Inelec Boumerdès et de Jijel, pour le système agricole intelligent (Garduino). Enfin, le dernier prix est revenu à SecuPro, un système de sécurité également conçu par des étudiants de l’Inelec.

Les lauréats ont reçu des PC pour les membres du premier groupe, des tablettes pour le second et des microcontrôleurs utiles à leurs travaux pour le troisième groupe lauréat avec une prise en charge de la formation en microcontrôleurs offerte par Jil/Fce ainsi que des bons d’achat de composants nécessaires aux projets pour tous les participants.

L’essentiel, c’est surtout d’intéresser des incubateurs pour la matérialisation de ces innovations dans le domaine économique. La participation de sponsors comme Jil/Fce et Schlumberger exprime tout l’intérêt porté par le patronat et les entreprises à ce genre de manifestations.
 

Lakhdar Hachemane
 

Etudiant : les autres articles

Qaada Science : Promouvoir la culture des sciences Réagissez

 

Journée mondiale de la diversité biologique : Rien ne semble être fait pour enraye l’érosion de la Biodiversité Réagissez

 

Jean-Pierre Quignard. Professeur à l’université de Montpellier : Les lagunes méditerranéennes ont une grande valeur écologique, sociale et économique Réagissez

 

Mohamed Hichem Kara. Professeur à l’université de Annaba : Le maintien de la biodiversité n’est possible que dans un environnement sain et équilibré Réagissez

 

Un ouvrage de 1500 pages du Pr. Mohamed Hichem Kara (Annaba) et du Pr Jean-Pierre Quignard (Montpellier) consacré à la biodiversité en Méditerranée Réagissez

 

Aviation Training school : Sortie de la première promotion de pilotes Réagissez

 

Abdelmadjid Fechkeur. Directeur de l’école Aviation Training School (ATS) : Nous avons pour ambition d’installer un campus à Tiaret Réagissez

 

Conférence internationale sur l’énergie, matériaux, énergétique appliquée et pollution ((ICEMEAP ) : Une mise à jour des développements technologiques Réagissez

 

Projet de développement et de rationalisation de la gestion des ressources humaines à l’université de Souk Ahras : Cinq ateliers pour pallier les lacunes administratives Réagissez

 

Belkacem Benzenine. Docteur en philosophie politique et chercheur au Crasc d’Oran : «Les libertés académiques sont menacées» Réagissez

 

Tous les articles

Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...