Pages hebdo Auto
 

Sports mécaniques : Le circuit de Tissemsilt enfin concrétisé

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.04.17 | 12h00 Réagissez

Après de nombreuses rumeurs, la création d’un circuit automobile dans la wilaya de Tissemsilt devient une réalité, et ce, grâce à la Fédération algérienne des sports mécaniques (FASM), le ministère de la Jeunesse et des Sports, avec l’appui de la wilaya de Tissemsilt et de la Fédération internationale de l’automobile (FIA).

Ce projet d’envergure a été présenté le week-end dernier par le vice-président de la FASM, Mourad Ouadahi, lors de notre déplacement vers cette région pour le grand prix de l’Ouarsenis. Selon M. Ouadahi, le futur pôle mécanique, qui sera localisé à l’extérieur de la ville, à quelques kilomètres du chef-lieu de la wilaya, sera d’«une grande prouesse technique» et «également  une référence grâce aux nombreux parcours qu’il pourra offrir». «Le circuit ne sera pas réservé uniquement aux voitures, nous allons créer un tracé en terre de 1800m, et 2000m pour les motocross, et pour les amateurs de 4*4. Il sera très technique et les pilotes pourront s’adonner à leur passion.

Un circuit de karting en indoor et outdoor faisant chacun 550m est également prévu», a-t-il expliqué lors d’une conférence animée en compagnie du wali de Tissemsilt, Abdelkader Ben Messaoud, et du président de la FASM, Chihab Behloul. Pour la piste auto, a-t-il détaillé, «il faudra compter sur un tracé très technique d’une longueur de 3,2 km, qui pourra même être agrandi à l’aide d’une chicane pour atteindre 3,7km». « La piste sera exploitée pleinement par les pilotes qui désirent parcourir plein gaz la piste », a-t-il ajouté.

Le futur pôle mécanique dont le coût global est de 400 milliards de centimes, sera bâti sur une superficie de 75 hectares. Le complexe sera doté d’un héliport pour les évacuations médicales graves, d’un centre commercial, d’un hôtel 4 étoiles, d’un spa, d’une piscine, ainsi que de nombreux magasins et points de restauration. Interrogé, le vice-président de la FASM a fait part d’«une centaine d’emplois directs qui seront créés rien que pour le complexe mécanique, ainsi que d’autres qui viendront au fur et à mesure que le projet avancera».

Pour le président du club mécanique RAMA Mouradia (Alger), Belkacem Amara, «ce circuit va changer le quotidien des pilotes amateurs, comme des professionnels». «Il est grand temps que les choses bougent, nous attendions tous avec impatience cette réalisation qui vient d’être enfin lancée et nous espérons que grâce à ce projet de futures stars pourront s’exprimer», a-t-il estimé. Il est à noter que le circuit sera homologué par la FIA, et pourra ainsi accueillir des compétitions international.

Rachid Larbi
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie