Pages hebdo Auto
 

Abdellah-Mounir Meklati. Directeur général du groupe MMDI, le plus ancien concessionnaire de Peugeot Algérie

«Le freinage ABS est de série dans tous nos scooters»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 19.09.17 | 12h00 Réagissez


En tant que le représentant officiel de Peugeot Scooter en Algérie, quelles sont vos impressions sur cet essai dédié principalement au lancement de scooter Belville ?

Je vous remercie d’abord d’avoir répondu favorablement à notre invitation et contribué à la réussite du lancement du scooter Belville 125 CC et 200 CC et Citystar. Notre groupe MMDI est confiant du succès de ces deux modèles qui font partie du segment C des deux-roues. Le retour d’informations positives après les essais des journalistes confirme nos impressions.

Une fois sur le marché algérien, est-ce que les nouveaux modèles seront abordables pour la clientèle locale ?

En matière de prix, nos nouveaux produits seront accessibles. Mieux, ils seront également adaptés à notre marché conformément au cahier des charges, notamment l’équipement de freinage ABS. Saviez-vous que tous nos scooters sont mondialement homologués, avec le système ABS.

D’ici le premier trimestre de l’année prochaine, il est prévu que toute la gamme de Peugeot Scooters sera disponible chez MMDI. Est-ce que vous confirmez cette annonce ?

Le groupe MMDI, représentant officiel de Peugeot Scooter en Algérie, vient de mettre sur le marché des modèles de scooters adaptés à toutes les exigences du cahier des charges dont le freinage ABS. Avec l’arrivée des deux nouveaux scooters - Belville et Citystar- la gamme Peugeot Scooters du segment «grandes roues» sera complète.

Le secteur automobile a été touché de plein fouet par la crise. Est-ce que cette crise a aussi impacté le marché des deux-roues ?

Pratiquement tous les secteurs connaissent une baisse du chiffre d’affaires. Dans notre domaine, nous représentons une marque Premium, celle de Peugeot Scooter. Il faut savoir que nos produits ne sont pas accessibles à toutes les bourses. Ce qui nous a poussé à aborder le sujet avec notre partenaire qui, avec son aide, nous sommes en train de faire de notre mieux pour que le produit soit le plus abordable possible.

Dans le secteur de l’automobile tout autant que celui des scooters, le service après-vente est souvent critiqué. Qu’en est-il chez MMDI ?
 Chez MMDI, nous répondons à tous les besoins de notre clientèle. Nous offrons à tous nos clients des pièces de rechange et des accessoires d’origine garantie.

C’est une tradition chez nous, sachant qu’en 2001, nous étions les premiers à installer en Algérie un centre de maintenance qui répond, sur tous les plans, aux normes internationales. Dans le même contexte, MMDI dispose également d’un centre de contrôle technique. Ainsi, nous essayons d’être près de nos clients et surtout à leur écoute,  qu’ils soient particuliers ou des entreprises via des B2B. Il faut savoir aussi que nous travaillons beaucoup avec les entreprises sur les flottes de l’agroalimentaire et la distribution. Leur satisfaction est une priorité chez MMDI.

Gaidi Mohamed Faouzi
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...