Pages hebdo Auto
 

Emin Auto : Une usine de montage de véhicules SsangYong en préparation

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.04.17 | 12h00 Réagissez

Le groupe Emin Auto, distributeur des marques  Chana, Jac, JMC, Changan et SsangYong, en Algérie, a conclu un accord avec le constructeur SsangYong Motors Company (SMC) pour l’installation d’une usine de montage de la marque sud-coréenne en Algérie.

L’accord a été paraphé la semaine dernière à Alger  par le concessionnaire Emin auto et une délégation du constructeur sud-coréen, composée du vice-président de SMC, Dan H Rim, du directeur général Afrique, Moyen Orient, K.T (Kheity) Yoon, et son adjoint Moo-Sung Koh de la marque sud-coréenne, nous a indiqué le DG d’Emin Auto, Nihat Sahsuvaroglu.

Cette usine sera implantée dans la zone industrielle de Tamazora, dans la wilaya de Témouchent, sur le même site où est prévue la réalisation de l’usine de montage des camions JAC du même concessionnaire algéro-turque (EminAuto). Elle produira dans une première étape trois modèles : le Tivoli, XLV et le Korando sport double cabine. Lors du lancement de l’activité l’unité de production aura une capacité de fabrication de 5000 véhicules par an, un volume qui augmentera d’année en année. 

Le taux d’intégration prévu à la première année est de 15%, un pourcentage qui prendra une courbe ascendante à la 5e année, pour atteindre les 40%. La future usine SsangYong en Algérie, la première en Afrique pour le constructeur asiatique, prévoit de satisfaire la demande locale, mais aussi d’exporter vers d’autres pays africains à partir de la 5e année. Le montant global de cet investissement s’élève à 140 millions de dollars US, nous révèle Nihat Sahsuvaroglu, qui nous a reçus en compagnie de la délégation du constructeur sud-coréen.

«Le ministère de l’Industrie a donné son accord, on a un avis favorable de la commission nationale des investissements, on attend juste l’aval de l’ANDI pour ce projet», a précisé le patron de EminAuto, La marque coréenne Ssangyong, la plus ancienne du pays, appartient aujourd’hui au constructeur indien Mahindra (83% de part de marché). «L’existence de SsangYong Motor est une histoire de frontières croisées et de défis rencontrés pour parvenir à un avenir meilleur.

En tant que premier fabricant de l’industrie automobile coréenne, SsangYong est respecté pour son style avancé et ses performances remarquables depuis sa fondation en 1954, grâce à l’ingénierie de qualité de la société», estime le vice-président de SsangYoung. La société est entrée dans l’ère des véhicules à quatre roues motrices dans les années 1980 en développant indépendamment Musso et Korando. Après 2000, SsangYong s’est imposé comme le leader des SUV en construisant une gamme complète de SUV comprenant Rexton, Korando, Actyon Sports, Tivoli et XLV.

«Notre SUV Korando, respectueux de l’environnement, est le premier véhicule monocoque à roues avant de SsangYong Motor. Un jalon pour la gamme de produits à long terme de l’entreprise, Korando est la marque de voiture connue la plus longue de Corée sur le marché mondial des SUV», a-t-il expliqué. SsangYong Motor a fait développer sa technologie pour le diesel grâce au développement d’un moteur Common rail. «La société concentre ses efforts sur le renforcement de son avantage concurrentiel mondial en produisant de petits moteurs eXDi200 respectueux de l’environnement conformes à la norme Euro 5 et a développé de nouveaux moteurs conformes à l’Euro 6», selon DAN H.

En mettant en œuvre une gestion globale axée sur la clientèle, SsangYong Motor a, selon lui, élargi sa présence sur le marché mondial. La société exporte ses SUV à travers quelque 1645 points de vente dans plus de 126 pays et développe activement sa présence mondiale en établissant une distribution sur les principaux marchés internationaux. A titre d’exemple, il a ouvert des sièges régionaux et des centres de pièces dans des sites stratégiques européens, la région qui ouvre la voie à l’industrie automobile.

Pour assurer une croissance durable, SsangYong Motor se concentre non seulement sur les marchés existants et matures, mais aussi sur les marchés émergents, tels que l’Amérique centrale, l’Europe de l’Est et même l’Inde et la Chine, le marché automobile le plus important au monde. Mais pas seulement, puisqu’il convoite aussi de s’installer et de se développer en Afrique à travers son projet avec Emin Auto.

Pour ce qui est des modèles, SsangYong Motor augmente ses efforts pour développer de nouveaux designs et technologies qui peuvent atteindre des performances de conduite élevées et refléter la véritable identité de l’entreprise. De plus, en intégrant pleinement sa gamme de produits SUV, SsangYong vise à renforcer sa position de concurrent SUV concurrentiel en coopération technique avec Mahindra.
 

Rabah Beldjenna
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Débats d'El Watan 2014

Débats d'El Watan 2014
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie