Pages hebdo Arts et lettres
 

Patrimoine culturel mondial

Presque cinq Nobel...

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.12.16 | 10h00 Réagissez

Face aux graves atteintes au patrimoine mondial, notamment par des terroristes se réclamant de l’Islam, la mobilisation internationale doit se renforcer.

C’est ce qu’ont estimé, au début du mois, cinq Prix Nobel à la Conférence internationale d’Abou Dhabi sur la protection du Patrimoine culturel en péril. Il s’agit des Prix Nobel de la Paix, Aung San Suu Kyi, conseillère d’Etat et ministre des affaires étrangères de Birmanie ; Kofi Annan, ancien secrétaire général des Nations unies, et Helen Johnson Sirleaf, Présidente du Libéria ; ainsi que des Prix Nobel de littérature Orhan Pamuk et Mario Vargas Llosa.

Voici un large extrait de leur déclaration : «Partout dans le monde, les guerres et le terrorisme menacent un patrimoine parfois millénaire, témoignage de la diversité des civilisations humaines et de notre commune humanité.  A la tragédie des populations civiles persécutées en raison de leur origine, de leurs convictions ou de leurs croyances et qui n’ont d’autre choix qu’entre la mort ou l’exil, s’ajoutent le trafic, le pillage, la destruction de ce bien public universel qu’est notre héritage culturel. A Bamiyan, à Mossoul, à Palmyre, à Tombouctou et ailleurs, des œuvres ont été détruites, et c’est l’humanité tout entière qui était visée. Une trace de notre histoire a été effacée et c’est notre espérance dans l’avenir que le fanatisme a voulu saper.

Cet acharnement à réduire en cendre des expressions immémoriales doit être combattu. Il y a urgence à agir, le temps n’est plus aux indignations impuissantes. Nous lançons aujourd’hui un appel à la prise de conscience de la communauté internationale. (…) Le défi est historique. Sachons le relever».

Ces illustres signataires apportent un poids symbolique fort à une mobilisation qui avait besoin d’être relancée. Parmi eux, la présence de Aung San Suu Kyi pose problème, elle qui représente un pays où les exactions contre la minorité ethnique musulmane Rohingya ont entraîné, outre des centaines de morts et des milliers de réfugiés, la destruction de mosquées et de différents éléments du patrimoine musulman de la nation birmane. Ces horreurs, inspirées par certains religieux bouddhistes, mais désavoués par le Dalaï-Lama, sont couvertes par un gouvernement où Aung San Suu Kyi détient un pouvoir faramineux. N’ayant pu devenir présidente, car la Constitution l’interdit aux conjoints et parents de ressortissants étrangers (son défunt mari et ses deux enfants sont britanniques), mesure qu’elle a essayé en vain de faire lever, elle a placé un de ses proches au sommet de l’Etat. Jusqu’au mois d’avril dernier, elle dirigeait un super-ministère (Affaires étrangères, Education, Energie, «ministre de la Présidence») que la Corée du Nord n’a pas inventé.

Elle s’est délestée de l’éducation et de l’énergie pour conserver les autres et devenir conseillère spéciale de l’Etat (en charge des relations avec l’Assemblée) et porte-parole de la Présidence. En mars dernier, interviewée par une journaliste de la BBC, elle a déclaré : «Personne ne m’a dit que je devais être interviewée par une musulmane». Quand les icônes des droits de l’homme se transforment (ou se révèlent ?) ainsi, il y a de quoi craindre pour le patrimoine. Et tout le reste.

Ameziane Ferhani
 
 
Votre réaction
 
El watan a décidé de suspendre provisoirement l’espace réservé aux réactions des lecteurs, en raison de la multiplication de commentaires extrémistes, racistes et insultants.
Du même auteur
Dans le «New York Times» : Koraïchi au top
Fronton : Loin de Omar Khayyam
Cinéma. Le film «Tahia ya Didou» restauré ! : Le film phénix
Fronton : La culture de la crise
Fronton : Le jet-lag de Fellag
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

El Watan Etudiant

Indépendance Algérie

 

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Les Blogs d'El Watan