Edito
 

La presse éclatée

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.11.17 | 12h00 Réagissez

C’est ce que prévoit le pacte d’actionnaires signé dimanche entre le groupe public Elec El Djazair et le groupe Schneider, et ce, en marge de la 4e session du Comité économique mixte algéro-français (Comefa).

Aux termes de l’accord, Schneider Electric détiendra 49% du capital de la coentreprise, l’ENIE 34% et le Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA) 14%. L’usine de Sidi Bel Abbès produira des équipements électriques de basse, moyenne et haute tensions, des armoires de commandes, des onduleurs pour les stations photovoltaïques et divers autres équipements destinés au secteur de l’énergie.

Selon le PDG de l’ENIE, Bekarra Djamel, le partenariat entre l’ENIE et Schneider Electric va permettre de créer, dans un premier temps, quelque 250 emplois directs et former une centaine d’ingénieurs spécialisés dans le domaine électrique et électronique. «Les travaux de réalisation de l’usine seront lancés dans les semaines à venir après finalisation de certains aspects techniques», souligne-t-il, précisant que l’assiette de terrain est d’ores et déjà disponible. «Nous espérons pouvoir lancer rapidement les travaux de cette usine qui, d’ici 5 ans, devrait permettre la création de pas moins de 450 emplois», ajoute-t-il.

L’implantation de cette usine, intervenant avec le lancement du cluster électronique, bénéficiera de structures déjà existantes de recherche et de développement (R&D), de mesure et d’étalonnage et d’intégration électronique. Pour les responsables de l’ENIE, l’extension des capacités de production du complexe électronique et le processus de réhabilitation et de certifications des différentes filiales permettront, à terme, de consolider la position de Sidi Bel Abbès comme pôle d’excellence des industries électroniques en Algérie.

Avec la signature du partenariat avec Schneider Electric, le démarrage imminent de la production de smartphones et la réalisation d’une nouvelle usine de panneaux photovoltaïques, l’ENIE amorcera un nouveau départ avec des perspectives de développements énormes, notamment à l’international. 

Ali Bahmane
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...