A la une Economie
 

La Banque d'Algérie n'a donné ne serait ce un dollar au FMI à ce jour

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.02.18 | 19h33 Réagissez

Le Gouverneur de la Banque d'Algérie (BA),   Mohamed Loukal, a indiqué, mardi, que la Banque centrale n'a donné ne   serait ce un dollar au Fonds monétaire international (FMI) à partir des   réserves de changes qui ont atteint 97.3 MDS dollars US fin 2017. 

Répondant aux questions des députés lors du débat du rapport de la   situation économique et monétaire au titre des années 2016 et 2017, M.   Loukal a précisé qu'il n'y avait pas de "transfert" de fonds, mais un   "engagement " de la part de l'Algérie de prêter au FMI un montant d'une   valeur de 5 milliards de dollars, en cas de crise financière mondiale   aigue, en tenant compte de la situation financière du pays, sachant qu'elle   est membre de cette institution financière mondiale". 

M. Loukal a précisé que ce qui a été convenu est que " l'Algérie s'engage,   à l'instar de 60 autres pays, à mettre à la disposition du FMI un montant   de 5 MDS US dollars à remettre en partie ou intégralement, si le FMI en a   besoin, en cas de conjoncture mondiale exceptionnelle, telle que la   survenue d'une crise financière mondiale aigue".     

Ce prêt sera utilisé si les ressources financières du FMI sont   insuffisantes pour couvrir ses besoins financiers, selon M. Loukal qui   précise que "le fonds dispose de 659 MDS de dollars à titre de contribution   des pays membres, alors que l'Algérie s'est engagée avec seulement 5 MDS de   dollars ".

APS
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie