A la une Economie
 

mardi 27 septembre 2016

Opep : l'Iran préfère que la réunion d’Alger se limite à des concertations Réagissez

Le ministre iranien du pétrole Bijan Namdar Zanganeh a fait savoir mardi à Alger que son pays ne voudrait pas que la réunion informelle de l'Opep, mercredi à Alger,  sorte avec une décision officielle à propos  de la production de l'organisation.             

 
 
	Les exposants nationaux et étrangers seront à l’évidence moins nombreux

Une centaine d’exposants au Salon Alger Industries Réagissez

Cette manifestation économique destinée aux professionnels de l’industrie se tiendra dans un contexte de net déclin des recettes d’hydrocarbures.

lundi 26 septembre 2016

Une gangrène pour l’économie algérienne Réagissez

 

La fraude à grande échelle gangrène l’économie algérienne Réagissez

Simple fait du hasard ou véritable catalyseur, la période d’aisance financière qu’a connue l’Algérie jusqu’à il y a deux ans et l’ouverture incontrôlée de l’économie ont coïncidé avec une extension des phénomènes de fraude multiformes. Corruption, défaut de facturation, fuite de devises, majoration/minoration des prix, etc., coûtent chaque année des milliards à l’Etat.  Les surfacturations lors des opérations d’importation ont donné lieu au transfert illicite d’un montant oscillant entre 90 et 120 milliards de dinars au cours des six dernières années avec une moyenne de 15 à 20 milliards de dinars par an, selon les derniers chiffres communiqués par l’administration des Douanes nationales.

 

«L’aisance financière a augmenté les pratiques frauduleuses» Réagissez

M. Cheriet est auteur de l’enquête «Pratiques managériales frauduleuses en Algérie : diversité, ampleur et perceptions des acteurs»

 

Acte anormal de gestion et abus de droit Réagissez

En fiscalité, la théorie de I’acte anormal de gestion ne trouve pas son origine dans la loi mais dans la jurisprudence, contrairement à celle relative à l’abus de droit.

 

Le dur métier de manager Réagissez

Marginalisés, démis de leurs fonctions, pénalement poursuivis, si ce n’est carrément condamnés à de lourdes peines de prison ferme pour une simple imprudence dans la gestion ou une mauvaise appréciation de l’opportunité d’une décision ou encore pour une omission qui ne s’inscrit pas dans l’intérêt de l’entreprise, ils sont des centaines, voire des milliers, de cadres gestionnaires algériens à s’être retrouvés dans pareilles situations. Surtout depuis la mise en branle, au milieu des années 1990, de la fameuse campagne de «moralisation de la vie publique», qu’avait fait sienne Ahmed Ouyahia.

 
 
	Messaoud Chettih, ancien PDG de l’ex-Sider et Lakhdar Mebarki 
	Ex-PDG de FERPHOS GROUP

Des Ex-PDG témoignent Réagissez

 

«Le gestionnaire est redevenu coupable parce que responsable» Réagissez

Recours abusif à la détention préventive, atteinte aux libertés individuelles, manquement aux droits de l’homme, sécurité juridique ou encore dépénalisation de l’acte de gestion, Me Boutamine, l’un des avocats pénalistes les plus redoutés du barreau algérien, n’a rien laissé au hasard. Dans ce bref entretien qu’il a bien voulu accorder à El Watan-Economie, l’ancien disciple du défunt Jaques Vergès, dont le nom est souvent associé à l’affaire «Sider», a tenu à revenir sur quelques sinistres «précédents» judiciaires des années 1990, qui resteront gravés dans la mémoire collective et les annales de la justice algérienne.

 

Les concessionnaires récalcitrants menacés de retrait d’agrément Réagissez

Après les mises en garde du Premier ministre et du ministre de l’Industrie et des Mines, c’est au tour du ministre du Commerce d’adresser un ultime avertissement aux concessionnaires automobiles à l’effet de les inciter à promouvoir des investissements industriels liés à leurs activités, tel que leur en fait expressément obligation l’article 52 de la loi de finances pour l’année 2014.

 

Entrepreneurship : Une brève analyse Réagissez

dimanche 25 septembre 2016

Montréal : Un salon pour les Maghrébins du Québec Réagissez

Une communauté de près de 300 000 personnes se devait d’avoir son propre salon sans une ville aussi cosmopolite que Montréal. C’est chose faite depuis deux ans.

 

Contribution : Introduction politique au débat économique et social Réagissez

Intervention de Mohand Amokrane Cherifi, expert algérien au PNUD et membre du directoire du FFS à Conférence Economique et Sociale tenue par le parti le 17 Septembre 2016 à Alger

 
 
	Il faut stabiliser le marché pétrolier.

Opep : Boutarfa met en garde contre un baril à 30 dollars Réagissez

Le ministre algérien de l’Energie Noureddine Boutarfa estime que les pays membres de l’Opep, qui devront se réunir mercredi prochain à Alger, sont « condamnés à prendre une décision» pour stabiliser le marché du pétrole.

 
 
	Malgré les signaux positifs, les analystes ne sont pas enthousiastes

Les marchés pétroliers restent prudents Réagissez

A trois jours seulement de la tant attendue réunion informelle des producteurs de pétrole, prévue mercredi prochain à Alger, analystes et investisseurs du marché pétrolier restent plutôt prudents quant à un éventuel accord de gel de la production.

 

L’instabilité des cours au centre des débats Réagissez

Le Forum international de l’énergie (IEF15), qui se tiendra cette semaine à Alger, intervient dans un contexte particulier marqué notamment par une grande instabilité du marché pétrolier suite à la chute des prix du pétrole.

 

Indices Réagissez

samedi 24 septembre 2016

 
	Abderrahmane Benhamadi lors de la rencontre Africa 2016

Condor Electronics à la conquête du monde Réagissez

Après avoir réalisé des performances sur le marché national, Condor Electronics franchit un nouveau cap. Le groupe de Abderrahmane Benhamadi s’internationalise.

 
 
	Abderrahmane Benhamadi

«Le cap est résolument mis sur l’exportation» Réagissez

 

Sonatrach-ENI : Une centrale photovoltaïque en projet Réagissez

Les groupes pétroliers algérien et italien Sonatrach et Eni comptent renforcer leur partenariat énergétique stratégique en lançant, avant fin 2016, la réalisation d’une centrale photovoltaïque à Ouargla, rapportait hier l’APS en citant un communiqué du groupe Sonatrach.

vendredi 23 septembre 2016

Sonatrach et ENI vont construire une centrale photovoltaïque à Ouargla Réagissez

Les groupes pétroliers algérien et italien Sonatrach et Eni comptent renforcer leur partenariat énergétique stratégique en lançant avant fin 2016 la réalisation d'une centrale photvoltaique à Ouargla, a-t-on appris vendredi auprès de Sontrach.         

 

Réunion de l’Opep à Alger : Boutarfa prédit une "solution positive" à la crise Réagissez

La réunion informelle de l'Opep, prévue mercredi à Alger, doit impérativement aboutir à une "solution positive" pour stabiliser le marché, affirme le ministre de l'Energie, Noureddine Boutarfa, dans un entretien accordé à l'APS, en relevant le rôle "conciliateur" de l'Algérie au sein de  l'Opep.           

jeudi 22 septembre 2016

 
	  Les unités de stockage proposées par Blumberg Grain pourront contenir jusqu’à un million de tonnes

Stockage de céréales : Blumberg Grain veut investir 250 millions de dollars en Algérie Réagissez

Le groupe se focalise sur la réalisation d’environ 200 entrepôts de stockage, un projet pour lequel une offre technique et financière a été officiellement soumise.

 

Gaz naturel : Vers l’augmentation de la production Réagissez

L ’Algérie, un des principaux fournisseurs en gaz de l’Europe, devrait générer de façon supplémentaire une production de gaz naturel équivalente à 9 milliards de mètres cubes à partir de l’année prochaine,  avec l’entrée en production de trois projets situés dans le sud-ouest du pays, a rapporté avant-hier l’agence Reuters citant une source du groupe Sonatrach.  «Les trois projets entreront en production dans les délais. 

 

Balance commerciale : Le déficit en hausse de 26,5% en 8 mois Réagissez

L e déficit commercial de l’Algérie a augmenté de 26,5% durant les huit premiers mois de 2016, atteignant 13,997 milliards de dollars, contre un déficit de 11,06 milliards de dollars à la même période de 2015, selon les chiffres des Douanes répercutés par l’APS. 

mercredi 21 septembre 2016

Pétrole : Chute de 22% des investissements pétroliers en 2016 Réagissez

Les investissements dans le secteur pétrolier s'effondrent en raison de la baisse des prix du brut, ce qui représente une menace pour l'avenir, a averti hier, à Rome, le secrétaire général de l'OPEP, Mohammed Barkindo.

mardi 20 septembre 2016

Energies renouvelables : L’Algérie va recourir à l’endettement extérieur Réagissez

L’Algérie compte sur l’endettement extérieur pour la réalisation de son programme de développement des énergies renouvelables, a déclaré le ministre de l’Energie, Nourredine Bouterfa.

 
 
	Certains membres de l’OPEP n’ont toujours pas affiché une position claire sur réduction de la production pétrolière

Optimisme de certains, vigilance des autres Réagissez

Un intense «travail de lobbying» et des préconsultations ont été menés par le ministre de l’Energie, Noureddine Boutarfa.

 

Pétrole : Les cours remontent Réagissez

Les prix du pétrole progressaient hier en cours d’échanges européens, alors que la perspective d’une relance de la production libyenne s’éloigne avec la reprise des combats dans la région productrice du «croissant pétrolier».

 

«L’OPEP ne prend de décision qu’en réunion officielle» Réagissez

 

Bomare Company : Stream System se lance dans la fabrication des produits blancs Réagissez

Après les succès qu’il a réalisés dans ses produits électroniques (TV et téléphones), qu’il fabrique sous la marque commerciale Stream System, Bomare Company se lance dans la production de produits blancs (climatiseurs, réfrigérateurs, laves-linge, laves- vaisselle, cuisinières).

lundi 19 septembre 2016

Automobile: Avancée notable des discussions sur le projet Volkswagen, selon les allemands Réagissez

Les discussions sur le projet de fabrication de voitures  de la marque allemande Volkswagen connaissent des avancées importantes, a affirmé  lundi à Alger le directeur général de la Chambre algéro-allemande de commerce  et d'industrie (AHN), Marko Ackermann.

 

Les licences d'importation étendues aux électroménagers et produits agricoles Réagissez

Le régime des licences d'importation sera élargi  prochainement à d'autres produits industriels ainsi qu'à des produits agricoles  dont essentiellement les produits électroménagers, électroniques, le soja et  le maïs, a annoncé lundi le ministre du Commerce, Bakhti Belaïb. 

 
Le gouvernement prévoit d'autoriser l'importation des véhicules d'occasion

Le gouvernement prévoit d'autoriser l'importation des véhicules d'occasion Réagissez

Le gouvernement a décidé, dans le cadre du projet  de loi de finances 2017, de lever l'interdiction de l'importation des véhicules  d'occasion mais sous certaines conditions, a indiqué lundi à Alger le ministre  du Commerce, Bakhti Belaïb.

 

Le pari risqué du gouvernement Réagissez

En juillet dernier, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, indiquait que les réserves de change devraient se situer autour des 116 milliards de dollars en 2016 et que quelles que soient les circonstances, elles ne descendraient pas en dessous des 100 milliards de dollars.

 

L’austérité en marche Réagissez

Septembre 2015-septembre 2016 : deux dates marquant deux rentrées sociales des plus difficiles depuis l’arrivée du président Abdelaziz Bouteflika au pouvoir en 1999. Et dire qu’au cours de toute cette période, l’aisance financière qu’a connue le pays aurait pu lui épargner une telle situation et le préparer à faire face au choc pétrolier. Or, ce n’est pas le cas.

 

«L’Etat a produit des institutions perverties qui entravent toute tentative de réforme» Réagissez

 
 
	La Banque d’Algérie prévenait déjà dans son dernier rapport de conjoncture fin 2015 qu’une baisse prolongée des prix du pétrole interpelle sur «l’urgence d’une plus forte consolidation budgétaire»

La marge de manœuvre se rétrécit Réagissez

Même avec une situation financière qui s’est nettement dégradée depuis deux ans et demi, le gouvernement ne perd rien de son optimisme. Preuve en est les déclarations du Premier ministre, Abdelmalek Sellal. «L’Algérie va bien, les choses sont stables», avait-il déclaré lors de sa visite à Saïda en août dernier.

 

«Il ne faut pas voir l’endettement international comme une fatalité» Réagissez

Spécialiste des questions financières, Djellil Bouzidi est économiste , gérant de Emena Advisory et board member The Bridge Tank.

 

12345 > >>

impact journalism days

 

le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

Chroniques
Point zéro Repères éco
El Watan Magazine

El Watan Etudiant

Indépendance Algérie

 

fabriqalgeria

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter

El Watan sur Facebook

Arts et lettres

Fronton : Cet été-ci...

la suite
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Numéro Spécial

en ligne en PDF