Chroniques Point Zéro
 

Qui nous suis-je ?

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 22.04.18 | 12h00 Réagissez


Pas un mot sur son 5e mandat, pas un mot sur les bombardements en Syrie, pas un mot sur l’anniversaire du Printemps berbère. Pour ce dernier, on aura attendu, mais deux jours après le 20 avril, le régime ne s’est toujours officiellement pas excusé pour les morts de 2001. Pourtant, après avoir reconnu tamazight comme langue officielle sous la poussée, il était naturel qu’en tant que premier responsable, le Président aurait dû demander pardon en jurant la main levée, bien que ce soit difficile dans un message lu en son nom, de ne plus recommencer. Il ne l’a pas fait et, à la place, il a fait arrêter comme d’habitude quelques militants du MAK et des autonomistes pacifistes, ce qui est bien dommage, car ce 20 avril 2018 aurait pu être l’occasion de repenser ses relations internationales.

Que ce soit l’UMA du Maghreb ou la Ligue arabe qu’on a vue lors de son récent sommet applaudissant aux bombardements de deux de ses Etats membres, Yémen et Syrie, ce qui ne s’est jamais vu dans une organisation internationale, les structures auxquelles adhère l’Algérie sont des enveloppes vides bloquées par des querelles indépassables. Alors comme pour les nations amérindiennes, il serait temps de miser sur une Confédération de nations berbères qui regrouperait l’Algérie et le Maroc en leaders, avec la Tunisie, le Niger, Mali, Mauritanie, Libye et Egypte aussi, puisqu’elle possède des régions encore berbérophones. Une nouvelle entité géopolitique qui pourrait débloquer tous les conflits entre les membres de l’UMA et de la Ligue arabe et refonder ainsi un nouveau mouvement international. Basé sur les libertés, l’égalité et le consensus, ses membres seraient élus par les populations, avec un programme simple, faire tout ce que les autres organisations ne font pas, et même intégrer la Palestine et la Syrie, puisque des descendants de Berbères y vivent encore. Ainsi que le Yémen, puisqu’il y a encore quelque temps on expliquait dans les manuels scolaires que les Berbères viennent de ce pays.
 

Chawki Amari
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...