Chroniques Point Zéro
 

Mission to Mars

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.11.17 | 12h00 Réagissez


Au fin fond de la galaxie, à Aïn Turk près d'Oran, un citoyen a été arrêté parce qu'il avait construit son habitation à l'intérieur de l'hôpital. Il avait dû prendre à la lettre la recommandation de l'ancien ministre de la Santé Boudiaf qui demandait aux malades d'aider à construire des hôpitaux, en plus d'apporter déjà leurs draps, médicaments et pansements.

Mais le drame n'est pas là, il est dans cette amnésie si rapide que l'on a déjà oublié ce triste ministre ainsi que tous les autres incompétents sans diplôme nommés et remplacés sans bilans ni sanctions. D'où ce problème d'élite, exclue ou partie à l'étranger, qui ne prend pas part à la construction. Une forme de suicide national bien décrite par le docteur Kennouche, un Algérien qui travaille à la NASA sur la prochaine mission pour Mars, rappelant que l’Algérie se classe en deuxième position mondiale dans l'obtention de visas «scientifiques» pour la France, autrement dit dans ce processus d'aspiration des cerveaux. En cause, en dehors des conditions de vie pénibles et du salaire, le plus bas de la Méditerranée, l'Algérie est devenue une terre livrée aux prédateurs attirés par ce vide, où l'intelligence et l'honnêteté sont des denrées rares. De l'autre côté, près de 20 milliards de dollars ont été illégalement transférés en dehors du pays ces 15 dernières années, d'où l'idée qu'on aurait voulu détruire le pays de l'intérieur que l'on ne s'y serait pas pris autrement. Un 5e mandat dans ces conditions ne sera que la poursuite de cette vidange intellectuelle et financière, qui conduira à l'appauvrissement total aussi bien de l'esprit que de la matière.

Bien sûr, Ouyahia, Ould Abbès, Messahel, Boudiaf, Saadani et tous les Feraoun pourront toujours dire que ce n'est pas de leur faute, c'est le pétrole, la main étrangère ou le Maroc, eux qui ont tant coûté au contribuable. Ce sont eux qu'il faut envoyer sur Mars, avec l'aide du docteur Kennouche. Les Algériens sont sûrement prêts à leur payer le billet, aller simple.

Chawki Amari
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie