Chroniques Point Zéro
 

Les grands voyageurs (2) Mohammed VI à Paris

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.03.18 | 12h00 Réagissez


Un proverbe algérien affirme qu'il est préférable d'avoir beaucoup voyagé dans sa vie que de vivre longtemps. Les médecins, même grévistes, ne sont pas entièrement d'accord avec cette assertion mais, aux dernières nouvelles, le roi du royaume d’à côté est à Paris, il aurait une arythmie et s’est fait opérer du cœur, et en aurait même profité, selon Messahel, pour écouler quelques tonnes de cannabis dans les banlieues parisiennes.

Mohammed VI va-t-il survivre ? Les médecins, français, disent que oui, il a simplement un problème de rythme, ce que tout le monde avait plus ou moins remarqué, le roi fils du roi a depuis toujours eu l’air de flotter dans sa fonction, comme s’il avait toujours souhaité échapper à l’héritage et faire quelque chose d’autre. C’est ainsi que les deux monarques les plus ennemis du monde, le Marocain et l’Algérien, ont au moins ce point commun en dehors d’être nés dans le même pays, la santé de leur population n’est pas bien prise en charge, mais eux se soignent à Paris.

Tout en se partageant de leurs lits voisins l’honneur d’un record mondial de la catégorie, celui de la plus longue frontière fermée depuis le plus grand nombre d’années. Pour autant, est-il responsable de cette situation ou n’a-t-il fait qu’hériter des problèmes laissés par son père, Hassan II, dont on dit qu’il a même vendu le monde arabe au Mossad lors de la guerre des Six-Jours et qu’il a tué son grand-père Mohammed V pour hériter du trône ? Mais entre voisins, on aime dire pour médire de celui qui habite à côté, grande tradition berbère et méditerranéenne que se partagent les deux pays.

D’où la question : le fils de Mohammed VI va-t-il rencontrer le frère de Bouteflika IV en tant que successeurs et régler ce problème de frontières ? Pas sûr, s’ils aiment voyager, ils estiment que leurs peuples n’ont pas à le faire, même si les Marocains bénéficient quand même d’une allocation touristique de 3000 euros, là où les Algériens n’ont le droit qu’à 120. Allo Monsieur Messahel ? Faites quelque chose.

Demain, (3) Erdogan en Syrie

Chawki Amari
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie