Chroniques Point Zéro
 

Les égalités en mathématiques

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 08.03.17 | 12h00 Réagissez


Au départ, ça se passe à l’intérieur, entre Monsieur XY et Madame XX, qui ne sont pas des inconnus. La femme est inégale puisqu'elle possède deux chromosomes sexuels identiques, XX, tandis que l’homme détient une paire de X et Y, assurant la diversité. L’assemblage des deux paires donnant le sexe de l’enfant, XX pour une fille, XY pour un garçon, il y a donc déjà une inégalité à la base, la femme n’ayant que des X. Après, c’est une autre histoire, une fillette doit porter une robe rose et nouer ses cheveux, tandis qu’un garçon peut s’habiller en jogging et mettre du gel sur les cheveux. On peut voiler une fille dès l’âge de 7 ans, alors qu’un garçon peut ne pas porter de chaussettes jusqu’à l’âge de 77 ans. A partir de 12 ans, la femme peut s’installer dans la cuisine alors que l’homme dispose de la télécommande du salon dès l’âge de 16 ans. C’est la femme qui fait le café mais c’est l’homme qui le boit, la femme n’aimant généralement pas le café, lui préférant le thé, même si en théorie, l’homme et la femme sont égaux mais en décalé : si l’homme est autoritaire dès l’âge de 25 ans, la femme l’est aussi à 55 ans, après la ménopause. Comme pour la virginité, obligatoire chez la femme avant le mariage mais obligatoire aussi chez l’homme après le mariage. Et si l’homme peut sortir seul le soir à partir de 14 ans, la femme peut aussi le faire mais à partir de 88 ans. Sauf qu’en réalité, l’égalité est un concept purement mathématique, si X=Z et Y=Z, ceci implique que X=Y, Z étant la constante de virilité, dans tous les autres domaines, la nature est cruelle. C’est tout le problème avec l’égalité, directement liée à la hiérarchie, nous ne la voulons que pour nos supérieurs afin que nous soyons à leur niveau ou qu’ils le soient au nôtre. Pour tout ce qui est au-dessous, on peut reporter l’idée à plus tard. C’est pour cette raison que les hommes ne se battent pas pour l’égalité avec les femmes mais préfèrent les battre tout court. Sauf le 8 Mars, mais parce qu’en général il fait beau.

Chawki Amari
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie