Chroniques Point Zéro
 

Les animaux nouveaux (4) : le lion sans dents

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 19.04.17 | 12h00 Réagissez


Oran. 35°41'27" N 0°38'30" O. C’est autour de l’antique ville de l’Ouest, plus exactement vers la Sebkha, ce grand lac salé qui borde le sud de la cité, qu’a été aperçu un lion sans dents. Fermachus Léo de son nom scientifique, espèce nouvelle et descendance ratée du célèbre lion Panthera Leo Leo, ce fameux lion de l’Atlas peuplait autrefois toute l’Afrique du Nord, redoutable prédateur plus fort que son cousin d’Afrique subsaharienne (Panthera Leo) et qui faisait la joie des arènes romaines par son imposante crinière et sa combativité à toute épreuve, qui le faisait battre même le tigre d’Asie, pourtant plus grand. Tout le contraire du Fermachus Leo, ce lion découvert près d’Oran, sans dents, chauve et dont les griffes ont été remplacées par des palmes molles, résultat d’une insolite évolution qui l’a transformé de prédateur à invertébré. Se nourrissant d’algues mortes, de pain rassis qu’il trempe dans l’eau des flaques et de merguez oranaises pré-mâchées, ce lion n’a donc plus rien à voir avec son prédécesseur qui a donné son nom à la ville d’Oran, Wahran, symbole de la ville et animal sacré qui possède 53 noms en arabe, mais dont seulement une vingtaine ont survécu.

Ce lion mangeur de pain n’est d’ailleurs même pas en voie d’extinction, puisqu'il ne représente aucun danger ni valeur, errant avec les ânes et les chiens. Ce qui désespère les zoologistes oranais, à ce titre, qui ne manquent pas de faire un parallèle avec la situation du pays, où l’on ose encore mettre côte à côte Ben M’hidi et Ould Abbès, ce dernier ayant affirmé qu’il a été son compagnon d’armes. L’âme en peine, on pourra toujours écouter Sellal expliquer en boulanger des Hauts-Plateaux que sans le gouvernement actuel, nous n’aurions même pas de quoi manger du pain, comme il l’a dit récemment lors d’une tournée. Pourtant, sans lui, avec au moins 20 millions d’habitants éligibles au poste de Premier ministre, on pourrait espérer manger un peu mieux. Peut-être avec des tranches de cachir dans le pain.
 

Chawki Amari
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...