Chroniques Point Zéro
 

Le royaume des mille et un rois

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 04.07.17 | 12h00 Réagissez


Tout le monde connaît cette enseigne, «Le roi du poulet», car il y en a un à peu près partout dans le pays, voire plusieurs dans la même ville. Il y a donc plus de 1000 rois du poulet, le poulet étant par contre conjugué au singulier. Tous des rois ? Oui, ce qui n’est déjà plus un royaume, puisque dans un royaume il n’y a théoriquement qu’un seul roi à la fois, remplacé par le nouveau roi à sa mort.

1000 rois pour un seul poulet au pays où tout le monde est le chef, du planton au général, en passant par le coiffeur, stratège suprême, et le chauffeur de taxi qui sait très bien ce qu’il faut faire dans l’industrie automobile. C’est d’ailleurs à ce niveau que tout le monde est roi aussi et tout naturellement que le nouveau Premier ministre Tebboune à peine arrivé veut déjà faire le contraire de Sellal, avec l’aide de Mahdjoub, le nouveau ministre de l’Industrie, qui veut faire le contraire de Bouchouareb.

Marche avant marche arrière, là où l’intégration est pourtant réussie dans le poulet, puisqu'à part les antibiotiques importés qui rendent tout le monde malade, tout est fabriqué sur place dans le poulet. Si on n’est pas plus avancés sur le volet voiture, on fait donc du surplace sans pneu avec cette incidence, comme c’est le même roi qui a nommé les 2 Premiers ministres et les 2 ministres, on ne sait toujours pas ce qu’il pense, puisqu’il place quelqu’un puis son contraire au même poste.

On sait juste qu’il a une voiture et que donc, ce problème national pour acheter un véhicule ne le concerne pas. Au royaume des rois, qui est le sujet alors ? C’est le consommateur, qui avec son argent ne peut toujours pas s’acheter une voiture, importée, montée sur place, à 50 ou 10%, avec pneus d’origine ou remachés sur place et rétroviseur local pour voir toutes les hésitations coûteuses et stratégies d’amateurs engagées depuis. Ce qui ne règle pas la question fondamentale, comment devient-on le roi du poulet ? Tout le monde a un avis sur le sujet. Sauf le poulet lui-même, évidemment.

Chawki Amari
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...