Chroniques Point Zéro
 

Le nouveau programme du FLN

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 07.05.18 | 12h00 Réagissez


Il ne veut pas se présenter, mais l’Algérie a encore besoin de lui, c’est donc la population qui va le supplier à genoux de rester, lui qui veut simplement rentrer chez lui pour faire du jardinage. C’est en gros la stratégie adoptée pour faire passer un 5e mandat et 25 ans à la tête du pays d’un homme malade et affaibli qui ne lâchera le pouvoir qu’en 2024 peut-être, l’année où il fêtera ses 87 ans. Du jamais vu en Algérie, même si tout étant crypté comme un porte-monnaie de vieille dame à combinaison secrète, on peut encore douter et se dire que non, ils ne vont pas oser. Heureusement qu’il y a le FLN, et surtout son célèbre secrétaire général qui a multiplié le PIB de l’Algérie, rehaussé le dinar, développé l’industrie et fait remonter le pays dans les classements internationaux. C’est une déclaration faite par Ould Abbès à Oran, où il était parti acheter des crevettes pour le Ramadhan qui a expliqué la démarche : «On demande à Dieu de nous donner la force de convaincre le Président de poursuivre sa mission.» Le public étant lui aussi occupé à acheter des crevettes, personne n’a relevé la complexité de l’opération.

Car il faut d’abord demander à Dieu, en trouvant le canal approprié, ensuite, il faut que Dieu entende, si tant est que Dieu puisse avoir de la miséricorde pour un médecin qui n’a jamais soigné de malade. Ensuite, si Dieu a bien entendu la requête, encore faut-il qu’Il décide d’y répondre. Puis il faut qu’Il décide de donner de la force à Ould Abbès, ce qui n’est pas facile à son âge. Ensuite, une fois la décision prise, puis la force donnée, il faut encore que le Président reçoive Ould Abbès et que cette force issue de Dieu soit utilisée pour convaincre le Président de briguer un 5e mandat. Ce n’est pas fini, il faut encore attendre que le Président réfléchisse, puis qu’il accepte de se succéder à lui-même dans l’état où il est et annonce sa décision. Khedma, vaste chantier et programme très chargé pour Ould Abbès. Un autre candidat, ce ne serait pas plus simple ?

Chawki Amari
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...