Chroniques Point Zéro
 

Le monde selon Rafic Ramadan (6)

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.06.17 | 12h00 Réagissez


Allongé sur son lit avec sa tablette «mentouj bladi» de son surnom, Rafic a mal au ventre mais pas à cause du Ramadhan. Il a simplement trop ri en lisant que moins de 10 jours après avoir accusé le Qatar de financer le terrorisme, les USA viennent de vendre pour 12 milliards de dollars des armes au même pays, notamment des avions de chasse F-15. Après avoir vendu l’équivalent de 110 milliards de dollars à l’Arabie Saoudite quelque temps avant la grande rupture entre ce royaume médiéval et l’autre petit parking pour bases américaines qui s’appelle le Qatar. Avec donc en ligne de mire une guerre entre le Qatar et l’Arabie Saoudite avec des armes US de chaque côté. Les frères ennemis auront réalisé l’absurde, comment se décimer mutuellement en enrichissant des fabricants d’armes de l’autre bout du monde, qui vivent confortablement en regardant à la télévision des pays se ruiner dans des guerres sans issue. Mais dans la région, on ne pourra que se désoler pour le pauvre Yémen, bombardé en continu depuis deux ans avec des armes US aussi, par une coalition arabe, où l’on retrouve d’ailleurs le Qatar.

N’était la dramatique situation du Yémen, plus de 8000 morts depuis l’attaque des pays du Golfe en 2015, essentiellement des civils, ce serait à mourir de rire : le Qatar et l’Arabie Saoudite bombardent ensemble le Yémen avec des F-15 américains en attendant de se bombarder eux-mêmes avec les mêmes F-15. Le gagnant est Monsieur F., alias Mac Donnell Douglas, compagnie rachetée par Boeing qui détient maintenant 84% du marché des appareils volants. Triste, Rafik a pensé à ces guerres du Ramadhan, où la consommation est paradoxalement plus élevée que pendant les autres périodes, apprenant par ailleurs que l’Algérie, qui ne représente que 3% de la population africaine, importe 30% des besoins africains en produits alimentaires. L’Algérie est donc un F-15, gourmand appareil qui consomme 400 kilos de carburant par minute et dont l’heure de vol se chiffre à 15 000 dollars. Saha f'tourkoum.
 

Chawki Amari
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...