Chroniques Point Zéro
 

Le monde selon Mouna

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 19.04.18 | 12h00 Réagissez


Si l’oligarchie mondiale soutient cette étrange façon de régenter la planète à coups de bombes, la majorité de la population terrestre condamne l’agression sur la Syrie à travers les réseaux sociaux, écœurée par la poursuite de ce chaos sans fin. Caisse de résonance de l’opinion internationale, ces réseaux démocratiques bien que souvent traversés par une certaine insignifiance du propos, montrent à quel point le décalage entre le conglomérat à la tête du pouvoir mondial et les citoyens de base ne cesse de grandir.

Même les populations de l’Occident soutiennent Poutine et Al Assad, malgré leur qualité d’autocrates, parce qu’en réalité, s’ils n’offrent toujours pas de liberté à leurs peuples selon les standards internationaux, ces dirigeants semblent plus justes sur l’international, du moins plus que leurs homologues occidentaux, qui se cachent encore derrière une «coalition internationale» ne réunissant que 3 gouvernements, 10 médias et des industriels de l’armement pour détruire des pays.

Absurde asymétrie qui place d’un côté des autocrates mais de pays qui n’agressent personne, de l’autre des dirigeants de pays démocratiques qui en agressent d’autres, utilisant l’alibi des armes chimiques sans voir qu’Israël utilise du phosphore blanc sur des populations civiles non seulement sans défense, mais colonisées au mépris de toutes les résolutions internationales. Il est clair que si l’Algérie était bombardée à son tour, tout le monde ferait bloc autour du président Bouteflika, malgré ses nombreuses insuffisances.

De loin, on aime Fidel Castro, Chavez, Assad ou Poutine pour leurs positions internationales. Mais pas uniquement au fond, puisque la Russie est une puissance spatiale et culturelle, Cuba a l’une des meilleures médecines du monde, la Syrie est un pays véritablement laïc et le Venezuela ne manque jamais une occasion d’affronter verbalement les Etats-Unis. Ce qui compense un peu. L’Algérie ? Selon Mouna, un pays assez mou en temps de paix, mais très efficace en temps de guerre.
 

Chawki Amari
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...