Chroniques Point Zéro
 

La loi des nœuds de Kirchhoff

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.09.17 | 12h00 Réagissez

Un électricien d’Iboudrarène a tenu ce raisonnement logique après avoir tenté sans succès de comprendre le discours du Premier ministre hier à l’Assemblée. A l’époque des Printemps arabes, le régime avait décidé d’augmenter les salaires pour calmer le front social. A ce moment, Ouyahia avait clairement annoncé qu’il était contre ces augmentations, qui pour lui allaient créer de l’inflation. Aujourd’hui qu’il défend l’option de la planche à billets, il sait très bien que de l’inflation va être créée, son problème n’est donc pas l’inflation mais de devoir donner plus d’argent aux travailleurs. Pour l’électricien d’Iboudrarène, c’est bien la preuve qu’il nous déteste, il ne faut pas augmenter les salaires mais créer des billets, ce qui va se traduire par de l’inflation et une baisse des salaires. Ce n’est, au fond, pas bien grave, on peut diriger avec la haine des plus petits comme moteur, si toutefois on est capable de créer de la croissance, de l’emploi et un modèle économique viable qui dépasse le problème d’ascenseur des cours du pétrole.

Ce qui n’est pas le cas, quand l’Algérie avait de l’argent, Ouyahia était déjà chef de gouvernement, il n’a rien fait de mémorable. Maintenant qu’il n’y a plus d’argent, comment pourrait-il faire mieux ? L’électricien d’Iboudrarène, dans son implacable logique, connaît évidemment Kirchhoff et sa loi des nœuds sur la conservation de la charge électrique dans un circuit, qui dit qu’en régime stationnaire, les charges ne peuvent pas s'accumuler à un nœud. En gros, l’état stationnaire du régime algérien qui génère les mêmes promesses, réformes, diversification de l’économie et encouragements à l’investissement, ne peut accumuler de l’énergie. Il va en perdre, d’abord en essayant d’en faire perdre à la population, puis à lui-même. Une fois consommée cette énergie et les billets qu’il a imprimés, il devra se faire face. Il ne crée rien. Reste à savoir qui est le nœud dans les lois de Kirchhoff. Ouyahia est probablement l’un d’entre eux.
 

Chawki Amari
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...