Chroniques Point Zéro
 

L'effet loupe

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 16.07.17 | 12h00 Réagissez


On a trouvé le coupable des incendies en Kabylie. C'est la bière, ou du moins les bouteilles de bière jetées partout et qui agissent comme un effet loupe avec cette chaleur qui enflamme la moindre brindille. Ce n'est pas entièrement faux et plutôt que d'accuser le pouvoir de chercher à raser la région, les Kabylo-centristes devraient noter qu’il y a des incendies un peu partout comme chaque été, y compris en Californie et en Catalogne. Sauf que cet effet loupe est le même pour toute bouteille de verre, Hamoud Boualem ou Coca-Cola et Saïd Bouteflika est innocent sur ce coup, le manque de vigilance citoyenne et la chaleur s’étant conjugués pour créer du drame. Ce qui est bien dommage, car le verre se récupère et se vend très bien sur le marché, même à Annaba, où les éboueurs refusent de ramasser les cadavres de bouteilles de bière des poubelles des établissements touristiques.

Pourquoi ? Parce qu'ils ramassent ce qu'ils veulent. Et l’Etat ? Il fait un peu plus que pas grand-chose, traîne à mettre en place des systèmes d’alerte et des équipes de réaction rapide aux incendies là où il y a de quoi se poser des questions, les services de sécurité étant plus efficaces à réprimer une manifestation citoyenne que pour éteindre des feux de forêt.
Sauf qu'en réalité, il y a vraiment un effet loupe : les problèmes d'approvisionnement en eau, les incendies, les délestages électriques dus à la surconsommation, la cherté des vacances, le racket des plagistes, la faiblesse du dinar à l'étranger, le ramassage des ordures et les interminables affrontements de bords de mer pour quelques centimètres carrés de peau de femme, l'été agit comme une loupe pour révéler tous les problèmes et les insuffisances du pays. Saison maudite par excellence, là où elle devrait être de la détente annuelle. Tebboune devrait annuler l'été par décret pour passer directement à septembre. Au moins, le nouveau ministre du Tourisme pourra travailler dans le cadre qu’il connaît le mieux, le tourisme saharien d’hiver.

Chawki Amari
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...