Chroniques Point Zéro
 

Dar sbitar (2) la camptocormie

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.02.18 | 12h00 Réagissez


Quand les médecins sont en grève, tout le monde peut être médecin, à commencer par le malade. Mais qui est réellement malade ? Le peuple, ses gouvernants ou le directeur général de l’hôpital ? C’est important dans un pays où on dit saha pour dire merci, bonjour, au revoir, ok, preuve que la santé est ce qu’il y a de plus important, on dit même saha lik quand on sort de chez le coiffeur, hammam, restaurant, café, ou quand on est élu député ou chef d’APC.

Ce qui est scandaleux est sûrement cette épidémie de grippe A H1N1 qui a déjà fait plusieurs morts en Algérie, mais n’a pas poussé les services de santé à donner l’alerte, celle-ci étant venue d’Europe où des patients ayant séjourné en Algérie ont été diagnostiqués porteurs de ce virus. Mais de quelle maladie est atteint le régime ?

Au début, on avait pensé à l’ataxie, qui n’est pas une maladie en soi mais un symptôme qui résulte d’une atteinte au cervelet, qui contrôle la coordination des muscles, et consiste en la perte de cette coordination des bras et des jambes lors de mouvements, tels que la marche ou la préhension d’objets. L’ataxie peut aussi affecter la parole, les mouvements des yeux et l’habileté à avaler.

Sauf que les symptômes ne correspondaient pas sur la préhension d’objets et la difficulté à avaler, les deux étant des sports nationaux. C’est donc une camptocormie idiopathique, pathologie caractérisée par des anomalies au niveau de la posture, une flexion antérieure du tronc lors du positionnement debout et de la marche, posture qui disparaît en position couchée.

Ce qui correspond à cette faculté qu’ont beaucoup à se plier devant un dirigeant, général, Président ou patron du FCE. Dans la camptocormie, les disques intervertébraux se pincent vers l’avant, les épineuses (prolongements osseux des vertèbres) s’écartent les unes des autres et les ligaments externes se tendent, conséquence d’une insuffisance musculaire paravertébrale lombaire. Le traitement de la maladie ? De la rééducation. On a encore du chemin.
 
 

Chawki Amari
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...