A la une Actualité
 

La DGI veut "lutter contre le phénomène des richesses dont l’origine est inconnue »

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 10.01.17 | 14h11 Réagissez

 
	Abderrahmane Raouiya, directeur général des impôts.
Abderrahmane Raouiya, directeur général des impôts.

Plus de 800 plaintes ont été déposées contres des contribuables concernés par l’évasion fiscale, selon le directeur général des impôts, Abderrahmane Raouiya.
 

Les cas de fraude fiscale transférés à la justice concernent surtout « l’utilisation de noms fictifs et de faux documents ». L’administration fiscale ne recourent pas à des dépôts de plainte tous azimuts mais ciblent « les gros fraudeurs », a précisé le DGI qui s’exprimait, aujourd’hui mardi, sur les ondes de la radio chaîne 3.

Il a révélé, en outre, qu’une « dizaine » d’agents et de responsables au niveau de l’administration des impôts sont impliqués dans des affaires de corruption. Les concernés ont été traduits devant la justice.

Par ailleurs, le DG des impôts a avancé que l’augmentation de 2 points du taux de la TVA (de 17 à 19 % et de 7 à 9 %) n’aura pas d’impact sur le pouvoir d’achat parce que les produits de larges consommations (blé, huile, sucre…) demeurent exonérés de cette taxe. Il a noté que « les augmentations constatées sur les prix des autres produits ont eu lieu avant l’entrée en vigueur de la LF 2017 ». L’augmentation du Taux de la TVA induirait plus de 100 milliards DA de recettes au budget de l’Etat. 

Selon le même responsable, les recettes de la fiscalité ordinaires devraient atteindre 3000 milliards de dinars en 2017, contre 2100 milliards en 2016. Les recettes de la fiscalité pétrolière qui représente environs 60 % du budget de l’Etat, ont suivi un schéma inverse en baissant de 16 % au cours des deux dernières années. Et l’impôt sur le revenu global (IRG), collecté auprès des salariés, « représente 20 % des recettes ordinaires de l’Etat ».

Pour Abderrahmane Raouiya, l’instauration d’une taxe sur la fortune n’est pas une priorité : « Ce qui important, est la lutte contre le phénomène des richesses dont l’origine est inconnue ».
 

Elwatan.com
 
 
Votre réaction
 
El watan a décidé de suspendre provisoirement l’espace réservé aux réactions des lecteurs, en raison de la multiplication de commentaires extrémistes, racistes et insultants.
Du même auteur
Djamel Ould Abbas : « le FLN est le parti de l’Etat »
Le PT participera aux législatives pour « faire barrage à l’anarchie »
Cinéma : « Contre-pouvoir » au festival Black Movie à Genève
Makri : « l’imam est transformé en un instrument de sous-développement »
Pétrole : Hausse record des exportations de l’Algérie vers les Etats-Unis
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

El Watan Etudiant

Indépendance Algérie

 

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Les Blogs d'El Watan